m

Retour de notre réunion « V ème risque » . Sujet pas sexy s’il en est. La prise en charge de la perte d’autonomie liée à l’âge ou au handicap, c’est quand même très loin de Carlitta minaudant chez Michel Drücker (non, je ne l’ai pas vue, mais on me l’a mimée et j’ai pleuré de rire, mais c’est pas le sujet).

La salle plénière du Conseil Général était comble jusque dans les rangs de la presse. Chaque fois que je propose, en tant de campagne ou en tant de ville -si j’ose dire- , des sujets aussi porteurs que « drogue, addictions, violences » ou « Prison : juste peine ou peine perdue ? », on me prédit une désertification sahélienne du public et une inégibilité absolue pour les trente prochaines années. Sauf que…

Sauf que, ce n’est pas vrai. « Les gens », c’est à dire vous et moi, quand ils se déplacent, veulent entendre quelque chose qui les concerne, plus encore : veulent se faire entendre, peser dans le débat ; et aussi, veulent apprendre quelque chose dans des sujets dont ils pressentent qu’ils sont décisifs pour eux.

« Where is the beef ? », interrogent les Américains quand ils entendent un discours creux (tracuction approximative : « où est le rôti ? »). C’était l’absolu contraire pour nos débatteurs de ce soir : Bernard Ennuyer, sociologue, Jean-Claude Henrard, Jean-Paul Emeriau et Muriel Ranfray, ces trois-là « profs » de gériatrie, mais pour tous, on regrette presque d’avoir à dire qui ils sont , tellement ce qu’ils ont à dire est encore supérieur à leur titre.

Quel était le sujet en réalité ? Les vieux sont-ils des humains comme les autres ? Ont-ils droit au même degré de solidarité ? Qu’est-ce que la solidarité ?

Ouaf ! Dit comme ça, posé comme ça, c’est quand même assez décapant. Mais c’est exactement comme ça qu’il faut interroger les décisions politiques.

Un abrégé absolu du problème :
-le bénéfice net de la « Française des jeux » (j’ai reçu le rapport hier) : 9,3 milliards d’euros.
-le financement du Vème risque : 19 milliards d’euros

Finalement, la politique, c’est assez simple.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel