m

Une nouvelle apporte une éclaircie (relative) à mon après-midi de travail. Une enquête du Collectif interassociatif des usagers de la Santé teste 466 spécialistes en secteur honoraires libres dans 11 villes de France.

« Vingt deux pour cent des spécialistes de secteur 2 interrogés refusent très clairement de recevoir et de soigner les bénéficiaires de la CMU complémentaire ».

Ce sont les psychiatres qui sont les plus nombreux (41%) qui sont les plus nombreux à pratiquer ces refus de soins, suivis par les gynécologues, les neurologues et les cardiologues, avec de fortes disparités entre les villes et les quartiers.

« Quand à Paris, les médecins opposent 46% de refus de soins, les médecins bordelais en expriment 3%.

Pour mémoire, la possibillité du testing a été écartée par Roselyne Bachelot car humiliante pour les médecins et ne concernant que des situations très marginales.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel