m

Une nouvelle apporte une éclaircie (relative) à mon après-midi de travail. Une enquête du Collectif interassociatif des usagers de la Santé teste 466 spécialistes en secteur honoraires libres dans 11 villes de France.

« Vingt deux pour cent des spécialistes de secteur 2 interrogés refusent très clairement de recevoir et de soigner les bénéficiaires de la CMU complémentaire ».

Ce sont les psychiatres qui sont les plus nombreux (41%) qui sont les plus nombreux à pratiquer ces refus de soins, suivis par les gynécologues, les neurologues et les cardiologues, avec de fortes disparités entre les villes et les quartiers.

« Quand à Paris, les médecins opposent 46% de refus de soins, les médecins bordelais en expriment 3%.

Pour mémoire, la possibillité du testing a été écartée par Roselyne Bachelot car humiliante pour les médecins et ne concernant que des situations très marginales.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel