m

Un nuage de tristesse (c’est une litothe) pour moi ce soir après le Conseil Municipal. Cela mérite-t-il d’en parler ? Non, au regard de la misère physique et morale des hommes et des femmes du Darfour, non au regard de l’anxiété de mes malades attendant le résultat d’un scanner* ; oui, parce que c’est l’exemple d’un bien mauvais usage de la démocratie et parce que les media vont en faire relation.

La pièce maîtresse du Conseil Municipal était la présentation du compte administratif. Mot austère qui désigne l’exposé de la réalisation du budget primitif. Rien qu’avec ces termes, on comprend que le Conseil Municipal n’est pas un lieu de poésie !

Jean-Paul Jauffret, adjoint aux finances, a terminé sa présentation par un panégérique du Maire, disant combien les Bordelais éprouveraient comme lui-même l’urgent besoin de lui accorder leur confiance dans huit jours. Totalement hors de propos : la campagne était introduite dans l’enceinte, ce que nous voulions tous éviter.

Maladresse, manque d’élégance, dont Jean-Paul Jauffret n’est pas coutumier. Les dégats du sondage sans doute.

Je suis pour ma part intervenue sur les deux chapitres de l’urbanisme et du logement. On connait la médiocrité des performances de notre ville en matière de logement accessible à tous. Il n’y était consacré dans ce gros rapport que trois lignes . Pour l’urbanisme, j’ai évoqué entre autres points, le manque de cohérence et d’ambition architecturales du projet de la ville. Juppé, touché, s’est élevé en disant que s’il y avait bien un point que le monde entier saluait (et même au delà), c’était sa vision architecturale et urbanistique de Bordeaux. Tourny, à côté de lui, n’est qu’un empileur de cubes. Il suffit de voir le bric à brac de la rive droite pour en être en effet convaincu. Alors que les conseillers ont droit à deux interventions, le maire ne m’a bien sûr autorisé aucun droit de réponse.

Matthieu Rouveyre a évoqué dans son intervention le coût de l’élection municipale anticipée. Alain Juppé, qui au passage -et très intentionnellement- m’a désignée comme celle qui avait dirigé la liste municipale, a argué de dépenses très inférieures à celles que nous avions évoqué (moi-même dans ce blog en date du 31 aout) ; je parlais alors des dépenses remboursables.

Reconnaissons que le Préfet a limité la dépense en ne nous accordant qu’une campagne timbre-poste de 4 semaines. La décision n’allait pas contre la loi, mais contre l’exercice décent de la démocratie. Il va falloir, j’en ai peur, nous y habituer.

Jacques Respaud a demandé une suspension de séance. Alain Juppé a ignoré la demande. Nous avons quitté la salle.

Objectif gagné pour Alain Juppé : la presse parlera davantage de cette inutile et intentionnelle écume, et non du contenu de nos interventions.

Voilà pourquoi ce léger blues. Il y a tellement mieux à faire sur la terre.

  • je précise que pendant ces semaines de haute campagne, je suis en congé, à l’exception de mes demi-journées de consultation des tumeurs que mon équipe ne pouvait absorber.

Comments 9 comments

  1. 04/06/2007 at 23:37 Nicolas R

    J’avoue que je ne comprends pas pourquoi il fallait évoquer les coûts de l’élection municipale provoquée pour les besoins personnels de Sa Majesté lors de ce conseil miunicipal. Mais soit.

    Que Juppé ignore le règlement permettant à Michèle Delaunay de répondre témoigne une fois de plus de ses relations dérangées avec les règles et lois républicaines. Sa condamnation à la prison ne lui a pas suffi et son arrogance et son abus du pouvoir (du micro et de l’ordre du jour) montrent que son séjour au Canada ne l’a nullement changé. Il faudra donc une sanction plus forte: celle des électeurs. Une majorité claire de l’électorat entre 18 et 60 ans a priviligié Michèle Delaunay dans le sondage d’Ifop, donc la population active de la Ville. Espérons que ceci se répètera aussi dimanche prochain pour montrer à ce Monsieur qu’il a perdu la légitimité dans cette Ville et pour le renvoyer au jardinage auquel il aspire.

  2. 05/06/2007 at 00:00 nelbordeaux

    Michèle, pour avoir assister en direct au conseil municipal de ce soir, je ne sais pas si c’était bien ou mal d’aborder le sujet du cout de la campagne municipale aujourd’hui, mais, ce qui est sur, c’est que tu es le cauchemar de Juppé en ce moment au point de te faire tête de liste des municipales, ce qui signifie qu’il a peur, qu’il se sait battut donc courage, je pense que cet "incident" n’est que positif, le juppé qui avait changé a son retour du Canada, qui était devenu tout calme est deja reparti chasser le caribou ! Courage la victoire est proche

  3. 05/06/2007 at 10:09 michele

    Merci à tous nos proches de conserver l’ensemble des journaux et magazines à la gloire de notre concurrent ; c’est important

  4. 05/06/2007 at 14:45 taniwha

    je ne suis là d’aucun soutien… je ne me sers pas de SO pour emballer les déchets.
    ceux qui les ont seraient bien inspirés de les scanner et de les faire tourner par courrier électronique.
    diffusés dans les BaL électroniques, cela peut avoir son petit effet!

  5. 05/06/2007 at 14:56 J.

    Pour une fois je regrette de ne pas avoir pris "Direct Soir" hier soir. Je l’ai vu ce midi : la photo de Juppé occupe toute la page et fait penser à la photo officielle de Jacques Chirac dans les jardins de l’Elysée. Sur fond de verdure, et immeubles derrière (le parc bordelais) Subliminal ? Dedans, grand article sur plusieurs pages, deux trois lignes évoquant l’existence d’une opposante du P.S. Michèle Delaunay.
    C’est du très évident bourrage de crâne.

  6. 05/06/2007 at 17:39 Alice

    Très fin l’article de SO sur le dernier conseil municipal: on diabolise les socialistes qui présentent un réel danger pour les prochaînes élections et on encense les verts qui ont toutes les faveurs de notre Maire puisque de leur côté, le risque est nul. De quoi déconcerter plus d’un électeur vert …….qui sera plus que séduit par le vote utile PS face à cette manipulation que les verts approuvent….puisqu’ils sont soi-disant "emballés "par le Juppé "nouveau" qui leur a susurré quelques mots doux à l’oreille. Ils oublient que les habitants quant à eux sont beaucoup moins "emballés"…..

  7. 05/06/2007 at 18:02 pticom

    un petit mail de sympathie à direct soir s’impose avec sa une plus 4 pleines pages :redac@directsoir.net <redac@directsoir.net>

  8. 05/06/2007 at 18:29 WWW

    Ce qui aurait été un scoop , c’est que jean paul jauffret dise qu’il vous soutenait
    autrement ce monsieur croit il que sa déclaration puisse changer une voix ? C’est de la brosse à reluire pour la brosse à reluire !

  9. 18/06/2007 at 18:41 Jean Claude Bonnet

    Un grand bravo pour hier. Bien sur. J’aurais aimé etre chez moi pour venir vous applaudir devant la permanence. Comme je suis actuellement en exil, à Paris, j’étais dans la cour, rue de Solférino, et je peux vous dire que lorsque PPDA a annoncé la défaite du néo ecologiste, j’ai perdu ce phlegme tout British, qui caractérise le vrai Bordelais. D’ailleurs je ne peux pas le cacher : je me suis retrouvé avec 3 ou 4 caméras dessus, puisque c’est moi qui faisait le plus de bruit !!!
    L’année prochaine ( ou avant? ) il faudrat garder ce sens de l’union, au dela, bien au delà , de ce qui peux diviser et qui n’est vraiment pas l’essentiel.
    JCB

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel