m

Une lutte de pouvoir dans mon entourage social m’a brutalement rappelé une phrase d’un livre de mon père, livre que je ne saurais d’ailleurs pas nommer. Curieusement, elle s’est présentée sans crier gare, comme une phrase écrite dans ma tête que je lirais pour la première fois :

« Je méprise les hommes qui mettent toute leur énergie à empêcher les autres de faire ce qu’ils sont incapables d’entreprendre ».

Sans doute mon père a-t-il croisé dans sa longue carrière de nombreuses situations où il convenait de briser des obstacles. Cette phrase est implacable de justesse : les difficultés ne viennent pas majoritairement du plus haut. Hélas elles préoccupent davantage encore et j’ai envie d’ajouter à la phrase « et qui entravent la pensée de ceux qui tentent de réfléchir »

Car enfin, ces combatillons soucient, occupent, entravent. Cette fois au moins, ils me permettent de retrouver une phrase aide-à-vivre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel