m

Hier à Lille, en introduction aux Universités d’été de la maladie d’Alzheimer, nous avons écouté quelques minutes Geneviève Laroque.

Pour lui rendre hommage, Emmanuel Hirsch avait choisi quelques minutes d’enregistrement de la présence de cette grande dame lors d’une Université précédente. Cette grande dame mêlait les vers d’Apollinaire à son propre discours, sur le même temps, naturellement.

Je me suis aperçue qu’il ne me restait que des lambeaux de ce poème et j’en ai recherché le texte complet. Je vous le confie. Comme un secret, comme une confidence.

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

 

 

Comments 26 comments

  1. 18/09/2013 at 11:00 TontonFlingueur

    Vienne la réforme, sonne la crise
    Les vieux s’en vont, reste la mouise

    Sous le plafond de l’APA
    Le reste à charge fait choir
    Des promesses de changement
    La déception vient toujours après l’espoir

    Vienne la réforme, sonne la crise
    Les vieux s’en vont, reste la mouise

    Dans l’étau de la tarification
    Les services se meurent
    Leur dernier souffle en vacation
    Pour faire toujours plus d’heures

    Vienne la réforme, sonne la crise
    Les vieux s’en vont, reste la mouise

    La reconnaissance attendra,
    Les aidants sont encore là !
    Nul ne se plaindra, il n’y aura pas de conférence
    Les personnes s’éteignent en silence

    Vienne la réforme, sonne la crise
    Les vieux s’en vont, reste la mouise

  2. 18/09/2013 at 21:59 Alain

    Ces vers de la Chanson du Mal-Aimé ne me sembleraient pas déplacés en clôture des universités d’été de la maladie d’Alzheimer :

    « Mon beau navire ô ma mémoire
    Avons-nous assez navigué
    Dans une onde mauvaise à boire
    Avons-nous assez divagué
    De la belle aube au triste soir »

  3. 19/09/2013 at 20:10 Alain

    @TontonFlingueur

    Touche pas à la poésie, s… ! ;o))

    https://www.wideo.fr/video/iLyROoafY4rF.html

  4. 22/09/2013 at 12:29 Alain

    Bref,

    Vienne la nuit sonne l’heure
    Les jours s’en vont Alzheimer

    https://www.youtube.com/watch?v=2NL02eCEuUs

  5. 24/09/2013 at 07:29 alphonse

    Merci à Achlle davoir « forcé » à l

  6. 24/09/2013 at 07:52 alphonse

    Merci à Achille d’avoir « forcé » à la relecture par madame la Miinistre je suppose, mes com sur l’article précédent.

    Mais j’ai parfaitement pris pour moi, la déclaration du Docteur promettant ce matin dans le 6-7 de Frinter, 10 ans de vie en moins à tous les pratiquants du « bashing permanent ».
    On aurait dit une voix d’outre tombe dialoguant, non pas au Panthéon, mais sur la banc, avec Raymond Souplex…ou était-ce alors @Alain et Jeanne Moreau..?!

    Je préfère perdre dix ans de ma vie et continuer à donner mon avis, – de sympathisant-membre du PSf, étranger mieux français que beaucoup de français – quitte à être traité comme un Rom par de grands universitaires d’été qui s’interrogent périodiquement sur le bases philosophiques des extrémismes en France ou en Europe…sans se regarder le nombril de temps en temps…

    Les deux exemples donnés vers 7h sur frinter sont éloquents: une jeune de 29ans travaillant dans le soins de santé, déclare 12.000€/an….persd son APS et « bing » 400€ cette année…et obligée de « demander à maman »,. Un autre, ne gangne pas plus de 1700/mois depuis des années… »bing »…l’impôt augmente…

    Le blog de Désirs d’avenir et bloqué (sans doute pour ne pas me censurer, gentiment!), celui de JL Bianco est « unavailable » (pour moi?)…..mais heureusment celui de mon député préféré (Christia Eckert) laisse un espoir: dans son dernier article « voyage, votayge » il explique qu’il a fait une expérience étonnate dans la profondeur française, un trip en train « normal » vers Clermond-ferrand…qui lui a permis de voir les réalités des gares, des guichets…et du prix d’une boutielle d’eau à 3,50 euros …alors que la TVA n’y est que pour 0.18€……….

    Mais, félicitations, Madame, l’excellente convention de Mr Ayrault fournissant quelques beaux millions compensatoires à la Lorraine parle bien de la « silver economy »….en italique et en anglais dans le texte.

    Longue vie à ce silver blog. .!
    J’espère qu’il ne fermera qu’après la fermeture de frinter!

  7. 24/09/2013 at 19:47 Louis

    Les Roms en Roumanie ! Il est bien ce petit Valls.

  8. 25/09/2013 at 09:55 citoyen

    Louis, quel rapport ?? Exprimez-vous sur infos bordeaux si les Roms, ou Valls, vous chatouillent!

  9. 25/09/2013 at 12:04 Louis

    Quel rapport ? C’est très simple : Valls et Michèle Delaunay sont ministres du même gouvernement. Donc solidaires. Et donc MD est d’accord avec Valls à propos des Roms. D’ailleurs elle a déjà manifesté sa solidarité active avec le matraquage fiscal mis en œuvre par le gouvernement auquel elle appartient, en expliquant aux badauds bordelais que c’était vachement bien qu’ils paient un max d’impôts et qu’ils étaient des petits veinards devant tant de sollicitude des services fiscaux. J’espère que les socialos bordelais ne se font aucune illusion pour mars 2014 ?
    Sous le Pont de Pierre coule la Garonne …
    Et leurs illusions
    Pour autant qu’il me semble
    La peine viendra après la joie.
    Beau non ?

  10. 25/09/2013 at 23:25 citoyen

    Louis, je vous ai déjà vécu moins bête. Rapport avec le billet évidemment. Il s’agit de COMMENTAIRES, pas de n’importe-quoi. Le blog n’est pas une poubelle!

  11. 26/09/2013 at 10:22 alphonse

    (voici normalement un commentaire traitant de la genèse poétique, et même de la très officielle, et aucunement du bashing, même si c’est un pauvre lambeau de chair qui l’inspire: n’est-ce pas ce qui réunit, finalement, la citoyenneté respective tant de @Louis que de @Citoyen, par exemple..?)
    —————————
    Tout commence en janvier 1686, où Louis XIV tombe subitement malade.
    Il semble qu’il se soit piqué en s’asseyant sur une plume des coussins qui garnissaient son carrosse déclenchant un abcès à l’anus, qu’il aurait fallu immédiatement inciser pour éviter que la blessure ne s’infecte.
    Mais les médecins du roi, épouvantés à l’idée de porter la main sur le fondement de la monarchie, optèrent pour des médecines douces, type onguents.

    Ces méthodes ne donnèrent aucun résultat.
    Tout cela dura près de 4 mois et les douleurs royales ne cessaient pas !
    Brusquement, vers le 15 mai, les chirurgiens, verts de peur, soupçonnèrent l’existence d’une fistule.

    Ce fut l’affolement général. Finalement, le 1er chirurgien Félix de Tassy (appelé simplement FELIX) décide d’inciser et « invente » un petit couteau spécial, véritable pièce d’orfèvrerie dont la lame était recouverte d’une chape d’argent.
    Mais il fallut encore 5 mois pour fabriquer ce petit bijou…
    L’opération eut lieu le 17 novembre – sans anesthésie !!!
    Il faudra encore 2 autres incisions (la plaie ayant du mal à se refermer pour cicatriser) pour qu’enfin à la Noël 1686, on puisse déclarer que le roi était définitivement sorti d’affaire…et mettre fin aux rumeurs qui, à l’étranger, se propageaient disant que Louis XIV était à l’agonie.

    Dès l’heureuse issue de l’intervention connue, des prières furent dites dans le royaume et les dames de Saint Cyr (création de Mme de Maintenon devenue épouse morganatique) décidèrent de composer un cantique pour célébrer la guérison du roi.

    La supérieure, Mme de Brinon (nièce de Mme de Maintenon) écrivit alors quelques vers assez anodins qu’elle donna à mettre en musique à Jean-Baptiste Lully
    « Grand Dieu sauve le roi !
    Longs jours à notre roi !
    Vive le roi.
    A lui victoire,
    Bonheur et gloire !
    Qu’il ait un règne heureux
    Et l’appui des cieux ! »
    Les demoiselles de Saint Cyr prirent l’habitude de chanter ce petit cantique de circonstance chaque fois que le roi venait visiter leur école.

    C’est ainsi qu’un jour de 1714, le compositeur Georg Friedrich Haendel, de passage à Versailles, entendit ce cantique qu’il trouva si beau qu’il en nota aussitôt les paroles et la musique.
    Après quoi, il se rendit à Londres où il demanda à un clergyman nommé Carrey de lui traduire le petit couplet de Mme de Brinon.
    Le brave prêtre s’exécuta sur le champ et écrivit ces paroles qui allaient faire le tour du monde :
    God save our gracious King,
    Long life our noble King,
    God save the King!
    Send him victorious
    Happy and glorious
    Long to reign over us,
    God save the King !

    Haendel remercia et alla immédiatement à la cour où il offrit au roi – comme étant son œuvre – le cantique des demoiselles de Saint Cyr.
    Très flatté, George 1er félicita le compositeur et déclara que, dorénavant, le « God save the King » serait exécuté lors des cérémonies officielles.
    Et c’est ainsi que cet hymne, qui nous paraît profondément britannique, est né de la collaboration :

    – d’une Française (Mme de Brinon),
    – d’un Italien (Jean-Baptiste Lully -ou Gian-Batista Lulli-) naturalisé français,
    – d’un Anglais (Carrey
    – d’un Allemand (Georg Friedrich Händel -ou Haendel-) naturalisé britannique, et …
    d’un entre-fesses Français, celui de sa Majesté Louis XIV.
    Un hymne européen, en fait

    A quoi tiennent les choses !!!
    Si Louis XIV ne s’était pas mis, par mégarde, une plume dans le derrière, quel serait aujourd’hui l’hymne britannique ?…
    Pourrez-vous désormais écouter « God save the Queen » sans penser à cette petite plume ?…

    Si cela permettait déjà de ne pas oublier l’Europe!
    (vous remarquerez, si cela peut faciliter les choses, qu’il n’y a pas de belge dans ce coup-là)

  12. 26/09/2013 at 12:18 Louis

    Citoyen, les poubelles de la République peuvent se vider dans un blog. Simplement il ne faut pas oublier de tirer la chasse d’eau.

  13. 26/09/2013 at 17:09 Alain

    Et revoilà @alphonse avec sa tourista !

  14. 26/09/2013 at 23:33 alphonse

    …celle que donnent les gens du voyage à certain(e)s, Alain?…il faut l’espérer…!

    Comme il n’y en n’a pas plus qu’ailleurs en France, l’intelligence du nucléaire devrait suffire à régler cela socialistement depuis belle lurette….
    mais on a aussi et surtout la tourista du FN….ou de Sarhozy

    Mais : Camus au Panthéon, pas de problème…

    Heureusement qu’il y a Duflot Premier Ministre, côté philo.
    Mais c’est le dernier fusible, apparemment.

  15. 27/09/2013 at 08:47 alphonse

    Restons dans la poésie…officielle….
    La Parisienne:

    « Peuple Français, peuple de braves,
    La Liberté rouvre ses bras ;
    On nous disait : soyez esclaves !
    Nous avons dit : soyons soldats ! »

    C’est d’ailleurs en voyant une histoire de la Brabançonne (le national belge, pour les intimes qui ne peuvent tout de même pas apprendre toute la culture du monde…quoique la révolution belge fut tellement française…)
    que j’ai trouvé cette espèce de clef du mystère français.

    La sortie de l’esclavage ne déboucherait que sur le militarisme, le militantisme de caserne..?!

    On voit bien que Valls est dépassé par les tâches ménagères, à Intérieur. Sa haute philosophie du vivre ensemble est par trop incomprise…

    Essayez Rama Yade.
    Quel duo, avec Taubira..! Allons, pour l’ancienneté, mettons Taubira à l’Intérieur, et Rama aux prisons…

    Ou alors, carrément, Lauvergeon…l’intelligence….à l’Intérieur…ça changerait!

  16. 27/09/2013 at 11:59 alphonse

    Cher Alain!
    Vous êtes resté scotché sur l’hygiénisme, je crois…
    Il y a l’hébertisme, aussi, je crois que cela vous procurerait un peu de l’oxygène qui vous manque.
    Notez que pour les Roms…c’est à peu près le seul réel problème.
    On devrait vous nommer Commissaire Spécial ad hoc…cela éviterait un coup d’Etat…vert!

  17. 28/09/2013 at 10:26 alphonse

    Fantastique!

    77 % (bfm-itl)..!..93 %..(Nobs)…!!!

    Voilà la France unie, PS aux commandes en tête pour une croisade anti-Roms qui couve…depuis….oh!…le XVème siécle….!!!!
    Une véritable union nationale…un front national…!….PS, ump, UDI, FN….

    On est où là…????!

    On avait parlé de socialisme à visage humain….
    Mais c’était avant Gorbatchov….
    Le socialisme a-t’il encore un visage, au moins?

    Au secours….Lévinas!

  18. 28/09/2013 at 23:37 alphonse

    Merci tout de même, Achille, d’avoir suffisamment différé ma relecture du diagnostic d’Alain.

    Quant au senor Vaïs (prononcer comme dans El Païs, sinon on fourche comme pour Van Rompuy), heureusement, il ne risque pas de trop contribuer à l’humanisation du FN.

    Quant à la rénovation du PS, j’ai un peu peur.

  19. 29/09/2013 at 19:26 alphonse

    Les Roms ont-ils une âme?

    Déjà que ce n’est pas sûr pour les femmes. Inès de la Fressange expliquait tout-à-l’heure chez le colonel Drucker à Carla Bruni que c’est sa grand-mère qui avait convaincu De Gaulle de leur accorder le droit de vote. En France, donc.
    Et Najat expliquait juste avant, chez Marie Drucker, qu’on était obligé de légiférer sur l’égalité femmes-hommes, faute de preuves en somme (comme pour les gaz mortels en Syrie).

    Charles-Quint avait fait stopper la mise à sac des indiens d’Amérique par les espagnols pour se demander s’ils étaient bien des êtres humains: rappelez-vous la délicieuse incarnation du Président de la Disputacion de Valladolid par Jean Carmet et la fougueuse
    défense de ces pauvres gens (dont les espagnols n’avaient même pas compris qu’ils n’attachaient à l’or d’autre valeur que religieuse, affective…) par le grand Jean-Pierre Marielle…

    Il était vraiment honteux, je trouve, de laisser Najat Vallaud-Belkacem se dépatouiller toute seule tout ce saint dimanche avec la fronde des Seize Grands Elus PS de Villes de
    poids qui « suivent » le Ministre de l’Intérieur dans l’ignominie où le placerait la mise au point de Cécile Duflot à propos de ses théories pratiques relatives au sort à réserver aux gens du voyage en France.
    Certes, des sondages, même pris pour ce qu’ils sont (77%…93%…) sont toujours bons à endosser pour garder sa ville aux prochaines municipales, mais en attendant, ces 17 sont, sinon sur une ligne sarkozyste, pour le moins (por lo menos!), dans une posture singulièrement estrossique…

    Avenir bien sombre, pour la nouvelle gauche!

  20. 29/09/2013 at 19:56 alphonse

    C’est sur France24/Frinfo que Najat terminait (?) son calvaire, il a une heure…

    N’oublions pas non plus la charge de cavalerie légère du Président de l’Assemblée Nationale contre la Commissaire UE Reding…sur ce même sujet.
    Ca fait 18.

    Pour « célébrer » 14-18, ça aura fière allure.

  21. 30/09/2013 at 06:21 Alain

    Bref, @alphonse continue de dialoguer avec lui-même en se prenant pour un autre auquel, plus très jeune, il répète continuellement la même chose. L’autre n’écoute pas et, écouterait-il que, atteint du même mal, il ne se souviendrait de rien. Ayons une pensée pour tous les chevaliers à la triste figure qui ne finissent pas leur vie sous la plume de Cervantès.

  22. 30/09/2013 at 10:57 alphonse

    Merci, Alain!
    C’est déjà beaucoup plus…élaboré!

  23. 30/09/2013 at 11:11 alphonse

    La polémica sobre los gitanos abre brechas en el Gobierno francés
    La ministra de Vivienda afirma que las declaraciones del titular de Interior son “idiotas”
    elpais.com/internacional/2013/09/29/actualidad/1380481358_355956.html

    Les espagnols ont la pudeur de ne pas nommer leur ressortissant en titre..

    La collègue belge (libérale flamande) de Valls aux expulsions se défend, elle, d’être un « empereur romain » pour ne pas utiliser son pouvoir discrétionnaire à empêcher (à la demande de la majorité de l’opinion) l’expulsion d’un plombier afghan bien intégré en Flandre…

  24. 30/09/2013 at 11:30 Louis

    Après l’enfumage du mariage pour tous, l’enfumage des gaz syriens, voici l’enfumage des Roms. Souvent au sens propre si vous avez la malchance d’habiter à proximité de leurs « camps ». Une de leurs activités favorites consiste à faire brûler des gaines de câbles (souvent volés sur les lignes de la SNCF) pour en extraire le cuivre.

  25. 30/09/2013 at 14:22 alphonse

    Ben oui…Louis…mais on voit fleurir des propositions cléricales, appuyées sur des « fondations solides », pour faire acheter aux fidèles des cloches au kilo (65 euros le kilo, c’est du vécu!) destinées à monter des carillons sur les églises, par ici…

    Moyennant moult indulgences plénières new look, sans doute. Et votre nom sur la cloche, évidemment.Comme au bon vieux temps.
    Où sont les receleurs..?!
    __________________________

    Moi, je trouve quand même que François Hollande a bien de la chance d’avoir les Verts dans son Gouvernement.
    J’ai peur à l’idée d’imaginer où l’on en serait sans cela.
    Un beau carillon flamand (Eva Joly, Mamère, Hulot, DCB, Durand, Duflot……….)
    c’est quand même moins ennuyeux que le gros BigBen du PS….non?

    Des opinions personnelles, contre des bétonnages d’opinions publiques généralisantes.

    Quand à l’ouverture faite à Valls (…l’annonce faite à M…)…je me demande depuis assez longtemps déjà si elle va durer autant que celle à Kouchner chez Sarkozy.
    Parce que, au fond, …les sacs de riz….ou….toute la misère du monde (selon Rocard, le mentor)…c’est un peu pareil: un fameux fond de commerce!

  26. 02/10/2013 at 01:44 toto

    madame delaunay , moi et toute ma classe , de la part de toutes les personnes agees ,de normandie , ont vous decerne le bonnet d anes d,or de l annee , l,humour ne doit pas etre votre point fort , qu,an a votre esprit ouvert , ????? il est ou ? le plus degradent ,dans l,histoire c ,est la retraite de misere que vous degnait verser a nos personnes agees ,mais c ,est pas grave , la majorite des personnes d ages de raison qui galere pour vivre au quotidien, ont l esprit bien ouvert , et un sens de l humour innebranlabre , c est fou ce qu un appareille dentaire ,peu faire rire ,ou bien pleurer resprctueusement toto .

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel