m

Péage sur l’A 63 pour financer la rocade de Bordeaux : Michèle Delaunay s’oppose à Alain Juppé

 

Sur son blog, la députée de la Gironde expose ses vues et tacle le maire de Bordeaux et président de la CUB

Députée PS de la Gironde et ancienne ministre du gouvernement Ayrault, Michèle Delaunay s’en prend sur son blog à la proposition d’Alain Juppé de privatiser le tronçon entre Bordeaux et Salles de l’A 63pour financer la fin de la mise à deux fois trois voies de la rocade bordelaise.Car la CUB n’a pas les moyens de cofinancer avec l’Etat, dans une proportion de 50%, ces travaux et l’Etat ne peut lui-même aller au-delà des 50% en raison d’un déficit sur l’entretien des infrastructures (AFITF) qui, précise l’élue bordelaise, « est en grande partie la conséquence de la privatisation des autoroutes par le gouvernement Villepin, pour un prix reconnu comme très faible (14 milliards d’euros) ».

La proposition du maire de Bordeaux ne trouve pas grâce aux yeux de son opposante à la mairie pour plusieurs raisons. « Une fois la concession faite et la facture de la rocade payée, on ne reviendra pas sur la dite concession et l’utilisateur de l’A 63 continuera de payer au bénéfice d’un allocataire privé, précise-t-elle. Le montant des travaux de la rocade, qui justifie la proposition, est exactement celui acquitté par l’argent public dans le Grand Stade (80 millions) alors que cette structure bénéficiera à un club privé et aurait dû être financée par lui. »

« La proposition d’Alain Juppé donne un aperçu de ce que serait sa gestion des affaires de l’Etat s’il parvenait à sa tête » conclut Michèle Delaunay qui se rallie « totalement à la teneur du courrier à Manuel Valls des 152 députés qui soutiennent le rachat des concessions autoroutières, évalué aujourd’hui à 25 milliards, soit après 8 ans le double du prix d’achat. Le rendement financier de ces autoroutes est de 20 %, ce qui correspond à un amortissement sur 5 ans » assure-t-elle en espérant que « la gauche sera très mobilisée sur ce sujet ».

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel