m

Jean-Marie Bockel rencontrait aujourd’hui les auditeurs de justice de la promotion 2010 à l’Ecole Nationale de la Magistrature ; Michèle Delaunay l’a accueilli dans sa circonscription selon l’usage républicain.

Dans son allocution, Le Secrétaire d’Etat a évoqué les rapports entre justice et politique, qu’il a considérés comme nécessaires et souhaitables, sous réserve d’un strict respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire. S’appuyant sur l’expérience que lui a donné son mêtier d’avocat et celle de premier édile de la ville de Mulhouse pendant plus de 20 ans, il a défini deux conditions à ces relations – que les élus se considèrent comme des justiciables comme les autres – que les magistrats ne pensent pas à priori que les politiques n’ont pas d’autre intention que de les influencer ou les manipuler.

Il a fait des voeux pour la carrière de la promotion 2010 et assuré qu’il reviendrait bien volontiers « à quelque titre que ce soit » pour le séminaire « justice et politique qui aura lieu dans quelques mois à l’initiative du Directeur de l’ENM Jean-François Thony

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel