m

L’inculpation de Dominique Strauss-Kahn n’est en aucun cas un fait divers. Il s’agit d’une affaire d’Etat pour la France et d’une affaire internationale. Ancien Ministre, directeur du FMI, candidat favori des sondages pour l’élection présidentielle française, il est à la fois un citoyen ordinaire et un haut responsable politique détenteur d’une part de l’image de notre pays.

L’exhibitionnisme judiciaire et médiatique dont il est l’objet est indigne car il contrevient à la fois à ces deux qualités de citoyen ordinaire et d’homme exposé. Il bafoue les principes de la démocratie américaine, celui de la présomption d’innocence et il attente à la dignité. Nul inculpé ne serait ainsi photographié et filmé sans que son image soit floutée, son nom tu et que les caméras soient mises hors des salles d’audience où il est interrogé. L’anonymat est impossible ici, le floutage ne servirait de rien mais la simple symétrie impose que des images telles que celles dont nous sommes abreuvés ne soient ni prises, ni diffusées.

L’affaire est d’importance. Elle me parait mériter que notre Ministre des Affaires étrangères convoque l’ambassadeur des Etats-Unis pour lui demander que ces règles soient respectées. Que notre gouvernement demeure sans réaction sur cette attitude outrageante est une faute et il est grave que l’on n’ait, sur ce point précis, rien entendu de sa part.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel