m

Est-ce avec cela que Nicolas Sarkozy va regagner une once de confiance et de crédibilité de la part des Français ?

Xavier Darcos a été le concurrent d’Alain Rousset. Hors de quelques allusions à l’une ou l’autre erreur qu’il avait commise en débat, la campagne régionale a été de notre part parfaitement correcte et, quant à moi, connaissant les circonstances de sa candidature, je n’ai jamais émis un propos négatif à son endroit.

Xavier Darcos s’est présenté en Aquitaine en service commandé, à la demande expresse du Président de la République. Disons-le simplement : le précédent voyage, en 2004, lui avait suffi. Il savait aussi, que « sur le bassin » ses amis de l’ump ne feraient que se réjouir d’une défaite annoncée. Ce qui n’a pas manqué.

Sarkozy, quant à lui, avait promis qu’un Ministre battu (20 étaient sur le terrain) ne serait pas congédié. J’emploie ce terme parce qu’à ce niveau de mépris et d’absolutisme, il n’y en a pas d’autres.

Eh bien, ce soir, Xavier Darcos est bel et bien congédié. Non pas nommé à un autre poste ministériel comme le prétexte utilisé (« il n’a plus une assise suffisante pour mener la réforme des retraites ») aurait pu l’expliquer, mais congédié. Avec, in extremis, non pour lui, mais pour l’impression défavorable sur l’opinion de son renvoi, la promesse « d’être appelé à d’autres fonctions ».

Est-ce avec cela que Nicolas Sarkozy retrouvera la moitié d’un demi-point de confiance dans l’opinion ? N’y en a-t-il pas un seul parmi les crânes d’oeufs qui lui servent de conseillers ou de communicants pour lui dire que c’est l’exact contraire de ces attitudes, de ces « réaménagements techniques » faisandés, de ce mépris, de ce manque de rigueur, que les Français attendent ?

Puissions-nous, à gauche, le comprendre, en montrer le chemin, et l’incarner.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel