m

Alain Juppé « ne croit pas en un été européen », que toutes les capitales évoquent. Pour ma part, je l’espère de toutes mes forces.

Pas de matraques, pas de violences, des cerises, le temps est revenu de ces fruits comme des gouttes de sang.

Et à Bordeaux, nous avons le lieu d’excellence : la place des Girondins. Hommage pour eux, force pour nous.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel