m

Bilan du gouvernement Sarkozy :

– Reprise en mains de la justice

– 12 lois depuis 2002 et en réalité augmentation de 40% des violences aux personnes

-main mise sur les médias. Nous avons besoin d’une presse d’investigation et d’analyse qui va chercher les faits. Nous avons besoin d’un quatrième pouvoir qui joue pleinement son rôle. Nous disons aux médias : travaillez avec nous pour renforcer la dmocratie

– Après avoir affaibli les droits de l’opposition au parlement avec le redécoupage électoral, nous aurons 41 députés en moins

Le grand combat de la rentrée, nous le mènerons aussi contre le projet de loi sur les collectivités territoriales. Ce projet de loi est une revanche, une revanche contre la gauche. Le gouvernement n’accepte pas que nous gouvernions 20 régions sur 22, les deux tiers des départements et 14 des 20 plus grandes villes de France. Quels mépris pour les élus, de dire qu’ils ne font que coûter !

Nous défendrons nos collectivités locales, non par pour nous mais tout simplement pour les Français. Les conseillers territoriaux sont trop près pour voir loin, trop loin pour être près de leurs administrés. Cette réforme n’a qu’un but : modifier les scrutins régionaux et départementaux au profit de la droite. Elus à la proportionnelle dans les agglomérations et à la majorité dans les campagnes , c’est partager sur les sièges entre la droite et la gauche llà où la gauche est majoritaire, et les attribuer à 100% là où la droite est majoritaire, c’est à dire dans les zones rurales.

Une vraie décentralisation, ce sont des missions claires et compréhensibles par tous. C’est aussi que l’Etat remplisse son rôle de péréquation financière.

Nous poserons aussi la question de la présence des services publics sur tous les territoires. Nous serons au coeur du combat contre la privatisation de la poste le 3 octobre.

Le Parti Socialiste doit être utile aux Français. Au jour le jour mais aussi en préparant le grand projet de la gauche. Dans quelle société voulons-nous vivre ensemble ? Devenez les activistes de notre projet !

Je demande aux militants de nous donner la feuille de route de la rénovation le 1er octobre. J’engage tous les militants à une grande mobilisation pour défendre les collectivités et remporter la bataille des régionales.

Nous devons fonder la maison commune de la gauche. C’est non seulement notre histoire, c’est notre avenir. Hospitalité aux idées des autres composantes de la gauche présentes lors de cette université.

Le travail est important, mais quand on croit à ce qu’on est, on le fait. Refondons nos idées, retrouver notre fierté. Vous êtes là, alors tout est possible.

Alors, bon travail mes camarades, bon travail ! »

Standing ovation et tonnerre d’applaudissements.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel