m

Le pire en politique : cette hypocrisie que j’appelle le faux-culisme parce qu’elle ne mérite pas mieux.

Exemple, ce soir. Sarkozy et la proposition de loi du groupe ump (imposée par lui) sur la pénalisation de la négation du génocide arménien, viennent d’être retoqués par le conseil constitutionnel.

Soulagement objectif côté droit et gauche de l’hémicycle : le jugement apaise à peu de frais la Turquie. Mais au contraire, obstination de façade à l’Elysée (ordre de déposer un nouveau texte qui n’a pas l’ébauche d’un soupçon de chances d’être examiné) afin de garder bien au chaud le vote des arméniens de France.

En période pré-electorale, le faux-culisme devient un des beaux-arts. Et une raison pour « le peuple », très en vogue en ces temps difficiles, de finir de ne plus croire ni aux faux dieux, ni aux vrais diables.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel