m

Une fois encore, le Président de la République vient de tenter de faire croire au projet de « 5ème risque » pour la prise en charge de la perte d’autonomie des âgés, comme des handicapés.

Ce projet, lancé dans sa campagne électorale, puis repoussé de mois en mois à l’Assemblé suppose, sous ce titre la prise, en charge de la perte d’autonomie par la solidarité nationale, à l’égal des 4 autres « risques » ou « branches » de la sécurité sociale (maladie, retraites, famille, accidents du travail)

Qu’en est-il ? De rapports commandités par le gouvernement en communications, de multiples auditions à l’Assemblée, nous savons qu’il n’en sera rien. Plus de convergence entre âge et handicap, Entrée en piste des assurances privées obligatoires et enfin, recours sur patrimoine

Qui peut encore croire la parole présidentielle ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel