m

Lourdement plombé par l’affaire Saint Eloi – Saint Projet mais sans en dire un mot, Alain Juppé invite les Bordelais à un rassemblement pour « la tolérance » et « contre les propos haineux ». Il oublie seulement de s’interroger sur sa responsabilité d’avoir favorisé l’installation et le développement des extrémismes dans notre ville en dévoluant à une communauté intégriste, contre 3 décisions de justice, une église qui les concentre aujourd’hui.

Il convoque Montaigne et Montesquieu en soutien à son invitation. Sans doute, ces deux-là s’en passeraient-ils bien. Montaigne, avouons-le pourtant, tout Maire de Bordeaux qu’il fut , n’a pas brillé non plus pour son sens de la responsabilité, lui qui a fui sa ville victime de la peste.

Parmi les 3M bordelais, Alain Juppé oublie prudemment Mauriac. Ce grand et authentique chrétien a plus à dire pourtant que les deux autres. L’essayiste, le journaliste et le citoyen engagé qu’il était ont condamné avec courage et clartté, à toutes les périodes de notre histoire récente, les extrémismes, les positions pleutres et l’hypocrisie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel