m

C’était le matin, très tôt. Un matin limpide et clair, de ceux qui font croire que tout peut toujours recommencer. Un peu d’air, de l’espace.

Key west qu’il avait dû quitter était loin. Ni cela, ni rien d’autre n’était à regretter. C’était écrit. Rien de ce que l’on n’a pas écrit soi même n’est écrit, mais cela l’avait été, autrement, si souvent.

Il avait pris sa veille carabine et marché un peu. Son père avant lui, 33 ans plus tôt.

Tiens : 33 ans. Tout est écrit.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel