m

En visite à Toulouse puis dans l’Aude, Michèle Delaunay a mis à l’honneur les initiatives locales pour réduire la dépendance des personnes âgées.

 

A Toulouse, c’est la prise en charge des fragilités qui fut la priorité. Après la visite d’une maison intelligente, qui permet de réduire le risque de chute, la ministre a ouvert le premier congrès francophone sur la fragilités des personnes âgées. Puis elle s’est rendue au Gérontopôle pour en inaugurer les nouveaux bâtiments et signer plusieurs conventions entre les acteurs locaux et le Gérontopôle : le Conseil Général, la ville et le CCAS de Toulouse, la commune de Blagnac et la CARSAT se sont ainsi engagés à signaler toute situation à risque pour favoriser la prévention.

 

La journée s’est terminée à Talairan, dans l’Aude, pour l’inauguration de l’Ehpad l’Oustal de Talairan géré par l’association ASEI.

C’est ensuite dans l’Aude que Michèle DELAUNAY s’est rendue, pour une journée consacrée à la lutte contre la sur-médicamentation. Aux côtés de l’ARS et du groupe Korian, la ministre a participé à plusieurs tables rondes et présentations visant à optimiser le « parcours du médicament » et en réduire la consommation dans un souci de santé et d’économie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel