m

Communiqué de presse commun de Michèle DELAUNAY, Députée de la 2ème circonscription, candidate aux élections législatives et Sandrine DOUCET, candidate aux élections législatives dans la 1ère circonscription.

Benoît APPARU, Ministre chargé du Logement est reçu demain à Bordeaux pour un déplacement clairement inscrit dans les enjeux présidentiels.

Le Ministre, visiteur assidu de notre ville, se rendra sur le chantier de l’éco-quartier Ginko avec l’intention d’illustrer la « mesure Sarkozy » annoncée le 29 janvier dernier : la majoration de 30 % de droits à construire, adoptée le 6 mars dernier, in extremis avant la fin de la session parlementaire sans aucune consultation des collectivités et des professionnels du logement.

Cette tentative de démonstration par l’exemple ne fait cependant pas illusion. Le quartier Ginko est une zone sans contraintes, sans limites contrairement à tous les autres secteurs de Bordeaux. La densité du quartier est donc un choix réfléchi. Il n’y a pas d’habitat, sauf aux Aubiers où les immeubles sont déjà très hauts.

Il se rendra secondairement sur le site de Castéja, au cœur de la 2ème circonscription, « pour illustrer la mobilisation des terrains publics pour le développement de l’offre de logement ». Propriété du Ministère de l’Intérieur, le site de Castéja est en cours de cession à un promoteur.

Voilà l’illustration de la différence entre la mobilisation des terrains publics version UMP et celle proposée par François HOLLANDE : • d’un côté, vente à prix fort limitant considérablement la production de logements à prix accessible, • de l’autre, mise gratuite à la disposition des collectivités locales des terrains de l’Etat afin d’ y construire des logements sociaux.

Dans notre ville qui souffre gravement d’un déficit de logements sociaux, lesquels sont toujours concentrés dans les mêmes zones, cette mise à disposition aurait permis une remontée du taux extrêmement faible du 3ème canton.

Par ailleurs, le projet immobilier actuel oublie la mémoire vivante du lieu et les souhait des associations d’y installer un centre de ressources et de mémoire pour les sourds et malentendants.

Ce déplacement ministériel, le 30ème depuis 2011, y compris le déplacement du Premier Ministre, a des intentions électorales assumées dans les communiqués officiels et sera fait une fois de plus aux frais du contribuable.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel