m

Rencontre ce mardi matin avec les équipes de l’agence Pôle Emploi Saint-Jean/Belcier aux côtés de M. Benoit MEYER, Directeur territorial Gironde. Une équipe motivée, des dispositifs innovants et une situation de l’emploi qui s’améliore.

20160419_120007

Avec quelques 130 000 demandeurs d’emploi en Gironde il est nécessaire d’avoir à la fois un traitement de masse tout en assurant un service personnalisé. C’est l’enjeu permanent des équipes de Pôle Emploi.

L’occasion de découvrir cette agence bordelaise dont les bâtiments neufs s’intègrent dans le projet de réhabilitation du quartier. De grands espaces lumineux et fonctionnels au service des demandeurs d’emploi et de leur accueil et offrant de bonnes conditions de travail aux agents, de l’accueil aux conseillers en passant par les psychologues.

Au rez-de-chaussée, l’accueil des demandeurs d’emploi, sans rendez-vous le matin et sur rendez-vous l’après-midi pour permettre une prise en charge individualisée et un accompagnement sur mesure. Des postes informatiques sont à disposition pour l’inscription en ligne, la prospection des offres, l’accès à la plate-forme « emploi store », avec l’aide – lorsque nécessaire – de deux jeunes en service civique.

Comme tous les services publics, Pôle Emploi a modernisé sa manière de travailler et d’accompagner les demandeurs d’emploi en développant un certain nombre d’outils numériques permettant une utilisation « de chez soi » pour ceux qui en maîtrisent l’utilisation.

Chaque conseiller assure le suivi et l’accompagnement de plusieurs personnes qui constituent un « portefeuille de demandeurs d’emploi » : un portefeuille renforcé, environ 80 personnes dans les situations les plus difficiles, un portefeuille classique, environ 150-200 personnes ou un portefeuille plus conséquent pour les demandeurs d’emploi les plus autonomes.

Dans les étages, des conseillers dédiés à l’entreprise et aux collectivités (hors concours) qui prospectent pour trouver des offres à faire coïncider avec les demandes avec une spécialisation de l’agence Belcier dans le secteur du sanitaire et social.

Également une agence spécialisée avec l’intervention de psychologues du travail pour les cas les plus complexes comme le suivi de licenciés économiques qui doivent faire le deuil de l’emploi précédent tout en se repositionnant sur le marché du travail ; une spécialiste justice qui suit les personnes incarcérées pour préparer leur sortie et leur réinsertion professionnelle, des spécialistes du handicap en lien avec la MDPH…mais aussi l’accompagnement des cadres dans un espace dédié.

Les équipes de Pôle Emploi ont également mis en place un dispositif particulièrement efficace pour définir et valoriser les compétences pratiques des demandeurs d’emploi avec une méthode de recrutement part simulation. Celle ci débute par une réunion d’information sur un métier, suivie pour les personnes intéressées par des exercices pratiques qui se présentent sous la forme de « jeux » très précis pour tester les capacités des uns et des autres via des épreuves chronométrées dont l’objectif est la vérification de l’aptitude au respect des consignes dans un temps donné. Cette méthode permet à Pôle Emploi d’adresser aux employeurs demandeurs uniquement les personnes qui ont réussi à passer les tests qui déterminent un niveau de capacité et donc de garantie pour l’entreprise. Cela permet aux demandeurs d’emploi de valoriser leurs compétences et aptitudes en allant au delà de la simple présentation sous forme de CV, souvent trop restrictif. Pour maintenir la justesse des tests un système d’étalonnage avec l’application des tests aux employés des entreprises qui recrutent est mis en place. Cette évaluation pratique est suivie d’un entretien de motivation qui conclu le processus.

L’agence a également mis en place un « club de chercheurs d’emploi » qui réunit 12 personnes, dont 8 issues des quartiers politique de la ville, pour travailler ensemble à leur recherche d’emploi. Michèle Delaunay a eu l’occasion d’échanger avec eux quelques instants et tous ont fait part de l’importance de ne pas se sentir seul dans sa recherche. « On prend un peu de chacun » « Cela permet de sortir de chez soi » « On se rend compte que les refus ce n’est pas que pour nous même mais cela concerne aussi d’autres et ça aide à rebondir » « Ça dynamise la recherche d’emploi » « Le retour d’expérience est très important ». Avec l’aide d’un conseiller formateur, ce club aborde tous les thèmes de la recherche d’emploi.

Pôle Emploi a également développé des partenariats locaux, en sus des partenaires nationaux communs sur l’ensemble du territoire, afin de proposer une offre au plus près des attentes du local et notamment avec les entreprises d’insertion, les missions locales, Cap Emploi, les associations de quartier…

Toutes les infos et tous les chiffres sur Pôle Emploi Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes sur : https://www.observatoire-emploi-alpc.fr/

Comments 1 commentaire

  1. 20/04/2016 at 17:57 Dubois laurence

    Bonjour Michèle,

    Nous avons initié un partenariat innovant avec l’agence St Jean, sous la forme d’ateliers co-animés pour permettre aux demandeurs d’emploi suivis à la mdsi St Jean par les chargés d’insertion de participer à des ateliers à l’agence.
    Les objectifs de cette co-animation ont été de faciliter les échanges avec pôle emploi, de permettre de connaître toutes les ressources disponibles et d’en simplifier les accès.
    Amicalement.
    Laurence Dubois.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel