m

Le cas de Monsieur Diego Romero Ortega montre l’ineptie de la politique gouvernementale à l’égard des étrangers qui ont toute légitimité pour apporter leurs compétences et être accueillis sans réserve.

Ma lettre à Monsieur Claude GUEANT, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités Territoriales et de l’Immigration:

Monsieur le Ministre,

Je me permets d’attirer votre attention sur la situation de Monsieur Diego ROMERO ORTEGA, ingénieur et architecte qui s’est vu refuser un changement de statut étudiant-salarié alors que ses employeurs lui avaient proposé un contrat à durée indéterminée.

Monsieur ROMERO ORTEGA a fait ses études à l’Ecole d’architecture département développement durable et à l’INSA département GCU à Lyon. Puis il a travaillé pour l’agence de paysagiste Base sur le projet Euratlantique d’aménagement du quartier de Bordeaux Saint Jean – Belcier. À la suite de la proposition de ses employeurs, il a demandé à passer du statut d’étudiant à celui de salarié auprès des services de la Préfecture de Police de Paris.

Malheureusement, le 8 décembre 2011, ce changement lui a été refusé par la Préfecture. Or, ce projet qui devait être dirigé par Monsieur ROMERO ORTEGA est d’une importance capitale pour l’attractivité du territoire de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Qui plus est, ce dernier a établi un PACS avec une française, Mme Maryline THEVENET, depuis 2009, et a non seulement une vie privée, en plus d’une vie professionnelle, en France depuis plusieurs années.

Je me permets donc, Monsieur le Ministre, au regard de ces éléments de surseoir à la procédure en cours et de prier Monsieur le Préfet de Police de Paris d’agir en ce sens.

Je vous en remercie et vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, mes meilleures salutations.

Michèle DELAUNAY

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel