m

La situation politique et financière de notre pays impose plus que jamais une grande rigueur dans la gestion des comptes publics. Les Français ont droit à la transparence de cette gestion et les élus doivent se porter en avant de l’exemplarité en la matière afin de renouer le lien de confiance qui doit exister entre les représentants et les représentés.

L’utilisation de la réserve parlementaire de Michèle DELAUNAY depuis son élection

Attribution de la Réserve parlementaire 2008-2012

Le montant de base de 30 000 euros est celui que reçoivent les députés socialistes de la Gironde. La Réserve Parlementaire peut être attribuée, soit à une collectivité, soit à des associations avec un maximum de trois associations bénéficiaires. Les projets sont soumis à la Commission des Finances de l’Assemblée nationale puis au Ministère concerné.

2008

Conseil général – association Uni-Cités : Projet intergénérationnel auprès des âgés en institution mené avec des jeunes volontaires : atelier informatique, atelier Wii… 30 000 euros

Dès mars 2008, Michèle DELAUNAY avait adressé un courrier au Maire de Bordeaux et au Directeur Général du CHU de Bordeaux afin de lui proposer l’intégralité de sa réserve parlementaire pour contribuer au financement des travaux de ravalement du porche de l’Hôpital St André. Le financement de cette opération avait été accepté par le Ministère de l’Intérieur. Madame DELAUNAY s’est vu opposée un refus sous prétexte que ce ravalement n’entrait pas dans les priorités de l’hôpital, axées sur le soin des malades. Le Maire de Bordeaux n’a, quant à lui, jamais répondu. Ce ravalement a été effectué, avec un financement exclusif du CHU, en 2011.

2009

Secours Populaire Français : Formation de bénévoles à l’accompagnement à la nutrition : 7 000 euros

Diaconat de Bordeaux : Projet Santé dans les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale : 18 000 euros

Sporting Club de la Bastidienne : Création d’une école de gardiens de football : 5 000 euros

2010

Les Restaurants du Cœur : Achat et aménagement d’un fourgon pour la Maraude: 8 000 euros

Association Promo-Femmes St Michel : Equipements informatiques et travaux d’installation dans le nouveau local de l’association : 7 500 euros

APRRES – Association pour la Réadaptation et Réinsertion Educative et Sociale : Financement de matériel et d’outillage pour la restauration et utilisation d’un bateau à des fins pédagogiques : 14 500 euros

2011

ASTI : Réfection des locaux et achat de matériel informatique : 10 000 euros

Union St Bruno : Stage de ski pour adolescents de milieux précaires : 10 000 euros

Collectif CLARTE (Banque alimentaire) : Conception et réalisation d’un site Web coopératif : 10 000 euros

2012

CIMADE: Observation, préconisation et expérimentation auprès des migrants : 8 700 euros

Petits Frères des Pauvres : Atelier informatique mobile : 6 300 euros

Association REDEC – Recherche et Enseignement en Dermatologie : Accompagnement de fin de vie au sein d’une structure de soins palliatifs à l’Hôpital St André – Financement partiel d’un poste de psychologue : 15 000 euros

A noter qu’en 2012, Michèle DELAUNAY avait demandé à la Direction du CHU de lui proposer un projet, ce qui n’a pas obtenu de réponse.

Comments 1 commentaire

  1. 19/11/2019 at 08:21 Rizal Fathurrahman

    Nice post

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel