m

Michèle DELAUNAY, Présidente de la Commission Coopérations Inter-Institutionnelles du Conseil Général, a rencontré le 11 décembre 2009, Monsieur AMOUROUX, Directeur de l’Union Maritime et Portuaire de Bordeaux, Monsieur REUX, Président des Pilotes de la Gironde et Monsieur COURDETTE, Président des Docks des Pétroles d’Ambès.

Michèle DELAUNAY, Présidente de la Commission Coopérations Inter-Institutionnelles du Conseil Général, a rencontré le 11 décembre 2009, Monsieur AMOUROUX, Directeur de l’Union Maritime et Portuaire de Bordeaux, Monsieur REUX, Président des Pilotes de la Gironde et Monsieur COURDETTE, Président des Docks des Pétroles d’Ambès.

Les discussions ont porté sur l’avenir du Port de Bordeaux et sur plusieurs points :

• Le plan de relance portuaire prévoit 7 millions d’euros de crédits permettant au Port de mettre en œuvre ses priorités, notamment en termes d’aménagement. Lors d’une réunion avec Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, Michèle DELAUNAY et Vincent FELTESSE avaient relayé la demande de Madame BUSSETON, Directrice du Grand Port Maritime, et sollicité 13 à 14 millions d’euros, base nécessaire pour maintenir la compétitivité du Port, déjà fortement entachée.

• L’abandon du projet d’implantation du terminal de 4GAS au Verdon. L’avenir du Port dépend fortement d’un projet de grande envergure. Envisager un nouveau projet de terminal situé à distance de celui qui a du être abandonné pourrait être une perspective permettant de redonner une activité au Port et de relancer l’économie du Médoc (60 emplois directs, 200 indirects et de nombreux emplois induits) et de la Gironde tout en préservant l’impact visuel (cuves semi-enterrées), environnemental et touristique.

• Le pont Bacalan-Bastide : les pilotes du Port auront parfois de grandes difficultés à passer le pont. Des simulations sont actuellement en cours.

Suite à cette rencontre Michèle DELAUNAY adressera une question écrite, au Secrétaire d’Etat, sur le financement du dragage du fleuve, obligation de l’Etat mais assuré à hauteur de 4,4 millions d’euros par le Grand Port Maritime.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel