m

Les rats se multiplient au Grand Parc, dans les résidences, autour d’elles et ils vont jusqu’à grimper aux arbres..Michèle Delaunay a adressé un courrier aux sociétés InCité et Aquitanis ainsi qu’au Directeur de la Direction générale de la vie urbaine de la Municipalité, en charge des services d’hygiène, leur demandant d’intervenir d’urgence dans la mise en oeuvre d’un plan de dératisation.

Bordeaux, le 23 septembre 2011

Monsieur le Directeur,

Je me permets d’attirer votre attention sur l’intolérable prolifération de rats dans le quartier du Grand Parc aux alentours des résidences, sur les pelouses où ils vont jusqu’à grimper aux arbres, les caves et les locaux pour les poubelles.

Je suis interpellée par de nombreux riverains et habitants des résidences Lully, Kippling et du bâtiment B, qui ne supportent plus de cohabiter avec les centaines de rats qui ont envahi le quartier, creusant des galeries de plus en plus nombreuses et prenant possession des lieux tôt le matin et dès la nuit tombée.

Cette situation ne peut plus durer et il est urgent que les services d’hygiène de la municipalité interviennent, en complément des actions insuffisantes des bailleurs InCité et Aquitanis, sollicités à de multiples reprises par les habitants du quartier.

Au delà de l’aspect sanitaire majeur, l’enracinement de cette population de rats sur le quartier pose un grave problème de sécurité, notamment pour les enfants qui jouent après l’école et pendant leur temps libre, sur les pelouses environnant les résidences.

Je vous remercie de bien vouloir demander à vos services d’examiner la situation et l’état de prolifération des rats et de procéder de manière urgente à une dératisation du périmètre concerné, pour le bien être, la santé et la sécurité des habitants du quartier.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur, mes meilleures salutations.

Michèle DELAUNAY

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel