m

Perrens fait peau neuve (article et photo 20Minutes du 13/01/12)

«Mais qu’est ce que ça représente ? ». « En tout cas y a une idée », plaisante Michèle Delaunay, venue très symboliquement poser la première pierre du Pôle Bordeaux Santé Mentale (BSM) en sa qualité non de députée mais de présidente du Conseil de surveillance du centre hospitalier Charles Perrens. « La porte du bureau du directeur peut-être ? », se moque-t-on dans les rangs. Loupé. « C’est la fenêtre d’une chambre », précise l’architecte Thierry Loison de l’agence AIA de Lorient qui a remporté le projet estimé à 11  millions d’euros.

article_1301-BOR-PREMIEREPIERRE.jpg

Pallier au manque de confort Pour abriter les 98 lits du nouveau pôle, 24 mois seront nécessaires. En cause : un cahier des charges exigeant, Charles Perrens étant classé monument historique. Les quatre unités d’hébergement (3 unités ouvertes de 25 lits et une unité fermée de 23 lits) comporteront chacune un étage et un rez-de-chaussée disposés autour d’un patio clos. Le besoin de rénover se fait pressant : « Si un ami venait à décompenser un trouble mental, je ne lui proposerais pas d’être hospitalisé dans mon service », raille le médecin chef Patrice Poueyto, soulignant la désaffection de certaines unités du bâtiment actuel.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel