m

Michèle Delaunay était prèsente à la manifestation des retraités (voir aussi billet en page « blog »

Ci-après le communiqué à la presse, exprimant son soutien à la manifestation et son regret face au mépris du Maire de Bordeaux qui a choisi de fermer aux retraités la porte de la Maison Cantonale de la Bastide et de protéger ce lieu d’un cordon de forces de l’ordre.

__Manifestation unitaire des retraités : le mépris du Maire de Bordeaux__

Michèle Delaunay a tenu à être présente, aux côtés des retraités lors de leur manifestation unitaire du 24 février.

Par sa présence, elle a voulu rendre hommage au rôle des retraités et de l’ensemble des âgés dans le maintien de la cohésion sociale de notre pays mais aussi appuyer leur action en faveur d’une revalorisation des retraites.

Actuellement, un million de retraités, principalement des femmes, vivent au dessous du seuil de pauvreté : peut-on accepter qu’à l’issue d’une vie de travail, où ils ont soutenu l’économie ou les services publics, nombre de retraités ne connaissent que difficultés de logement, insuffisance d’accès aux soins et restrictions quotidiennes ?

Michèle Delaunay a été particulièrement choquée que le Maire de Bordeaux ait choisi de fermer d’un cordon de CRS la Maison Cantonale de la Bastide où devait avoir lieu une rencontre des retraités avec les élus.

Beaucoup de ces retraités, âgés et n’ayant pu participer à pied au cortège, s’étaient donnés rendez-vous en ce lieu pour témoigner de leur présence : ils ont trouvé porte close. C’est de la part du Maire de Bordeaux manquer de respect à leur égard de ne pas leur avoir accordé l’hospitalité de la Maison du Peuple. Les retraités ne sont pas des casseurs mais au contraire le pôle de stabilité et de cohésion de nos familles et du monde du travail.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel