m

Ce matin, après avoir visité les locaux, Michèle DELAUNAY a inauguré le centre « Bien vieillir » Agirc-Arrco Aquitaine aux côtés de Madame Martine BURBAUD, Médecin-Directeur du Centre de Prévention, Monsieur Philippe DEJARDIN, Médecin-coordonnateur des Centres de Prévention, Monsieur Denis GINDRE, Vice-Président des commissions sociales Agirc-Arrco et Monsieur MENANTEAU, Directeur général du groupe Humanis.

Ce centre de prévention qui a ouvert ses portes en janvier dernier est le 17e du groupe Agirc-Arrco qui a commencé à développer son activité dans les années 1980.

Ces centres proposent aux personnes actives, pré-retraitées et retraitées à partir de 50 ans, de faire un bilan préventif personnalisé médical, social et psychologique, et/ou de participer à des conférences et ateliers.

Les locaux, dans l’immeuble George V (44-50 boulevard George V à Bordeaux), permettent des espaces d’entretien avec des professionnels, mais également de grandes salles pour des ateliers et rencontres en groupe. Le centre propose par exemple des ateliers de sophrologie ludique qui permettent un travail de concentration sur la mémoire et le lâcher-prise pendant 2h en petit groupe d’une dizaine de personnes. Il y a également des ateliers sur l’équilibre et le renforcement musculaire ou encore la mémoire, la nutrition et le sommeil.

 

L’objectif premier est d’apprendre à s’occuper de soi de fa!on bienveillante en cultivant son corps et son esprit pour bien vieillir en s’appropriant de bonnes habitudes de vie.

Il est important de noter la véritable union, voire la complicité entre les équipes et les administrateurs qui partagent une même envie de développer ces activités de prévention en direction des séniors. Chaque année, ce sont 20 000 personnes qui sont prises en charge dans un des 17 centres que compte le groupe.

Avec un nombre croissant de retraités avec les papy-boomers, il faut penser le bien vieillir comme facilitateur de la cohabitation entre les retraités et les actifs, comme le disait avec humour Pierre DESPROGES « il faut bien vieillir pour ne pas déranger les jeunes ».

Dans son discours de conclusion, Michèle DELAUNAY, Ancienne Ministre des Personnes âgées et de l’Autonomie, n’a pas manqué de rappeler son attachement aux « âgés » (le mot de retraité est plus péjoratif car il implique une notion de retrait) qui pèsent fort sur la vie de la société.

Pour elle, nous sommes les acteurs de notre propre vieillissement et il faut prendre en compte l’augmentation constante de l’espérance de vie qui doit nous pousser à davantage de prévention. Elle a ainsi souligné le grand intérêt des centres Bien vieillir qui pratiquent une prévention personnalisée avec une individualisation qui donne le temps aux personnes de s’exprimer. « Ces centres de prévention sont un trésor pour notre territoire » a t-elle conclu.

 

 

Comments 1 commentaire

  1. 05/09/2014 at 19:38 fan club

    Vous jouez au football ? dans quel club ???
    ( je comprends à présent pourquoi Ribéry a annoncé sa retraite internationale )

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel