m

Les agents d’entretien des bureaux, majoritairement des femmes, connaissent pour la grande majorité d’entre eux, des horaires décalés, fractionnés, générateurs de coûts et incompatibles avec une vie personnelle, sociale et familiale équilibrée.

Le récent ouvrage de Florence AUBENAS, Le Quai de Ouistreham, dénonce avec violence la dureté de leurs conditions de travail et de vie.

On ne peut rester sans agir face à cette situation. Michèle DELAUNAY propose au Ministre du Travail de donner l’exemple en instituant dans son Ministère, comme c’est le cas à Rennes, une nouvelle organisation des temps et en pesant pour qu’elle soit généralisée à l’ensemble des Services Publics.

Parallèlement, elle fait cette même proposition au Président de l’Assemblée nationale et au Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

La mise en place d’un travail de jour sur le temps d’occupation des locaux demande concertation et organisation, mais cet effort est largement compensé par l’amélioration des conditions de vie des agents et contribue à la qualité et à l’efficacité de leur travail.

Michèle DELAUNAY souhaite voir se généraliser une nouvelle organisation des temps de travail non seulement au Ministère du Travail, à l’Assemblée nationale et à la CUB mais aussi dans tous les organismes et entreprises ayant des bureaux et où ces nouveaux horaires pourraient être appliqués.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel