m

Michèle DELAUNAY et les élus du groupe socialiste de la Mairie de Bordeaux dénoncent depuis plusieurs jours le caractère discriminant des restrictions d’accès à l’accueil périscolaire des écoles bordelaises. Ainsi, ce dernier est réservé prioritairement aux enfants dont les parents travaillent excluant de facto les enfants dont les parents sont au chômage. Discrimination illégale !

Ils ont tenus aujourd’hui une conférence de presse marquant le lancement d’une campagne d’information auprès des parents d’élèves les informant de leurs droits et leur proposant leur aide en cas de problèmes à l’inscription.

10 000 tracts seront distribués dans les jours prochains à la sortie des écoles.

 

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel