m

Un important groupe de Sahraouis – plusieurs dizaines – ont été déplacés lundi de leur campement précaire et dangereux sous le Pont Saint Jean. En accord avec leur exigence de suite de la situation, Michèle DELAUNAY et Emmanuelle AJON ont demandé aux autorités préfectorales de mettre à disposition des personnes ayant rejoint un terrain voisin, une quantité d’eau suffisante pour assurer leur approvisionnement et des soins de toilette essentiels. Les conditions climatiques (s’ajoutant à la période de jeûne du Ramadan) rendent en effet ce séjour précaire particulièrement pénible.

Cette demande a été envisagée positivement à la condition d’un point sanitaire et médical qui sera effectué ce matin par les services de l’Agence Régionale de Santé.

Michèle DELAUNAY et Emmanuelle AJON sont en attente des conclusions de ce point sanitaire et tiendront informées les personnes concernées et les associations mobilisées sur ce sujet.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel