m

Gros temps en ce moment pour Xavier Darcos. Après les médailles en chocolat pour bacheliers rangées aux oubliettes, l’enseignement de l’histoire sous contrôle parlementaire unanimement planté, voilà le service minimum d’accueil revu à la baisse par le chef de l’Etat.

Gageons qu’il va éviter d’avoir des idées, au moins d’ici noêl !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel