m

C’est vrai, nous le regrettons, Pierre Hurmic a choisi de partir seul malgré le caractère décisif de l’enjeu national et local. Et tandis que, dans une situation beaucoup moins tendue, le PS, très largement majoritaire sur son territoire, le soutient.

Le vote du premier tour sera décisif : si le résultat montre que la victoire est crédible, la mobilisation au second sera forte, tous les médias seront sur le terrain, obligés à un certain équilibre et nous pourrons l’emporter.

Ne nous laissons pas voler notre vote des présidentielles : votons fortement, largement et utilement !

Plus que jamais : soyons unis !

Comments 12 comments

  1. 29/05/2007 at 09:55 Françoise

    Je pensais M.Hurmic capable de s’effacer derrière vous pour une election qui peut être historique, je me suis trompée, dommage!
    Quel dommage aussi de ne pas habiter dans la 2ème circonscription et de ne pas pouvoir voter pour vous…
    Allez au bout c’est tout ce que je vous souhaite!

  2. 29/05/2007 at 10:31 Nelbordeaux

    Les Verts ont toujours et partout agit ainsi, lorsqu’il n’est pas de leur intérêt propre de faire l’union dès le premier tour (histoire de se compter et essayer de peser plus dans la balance) ! Mais nous savons aussi que nous les retrouverons au second tour avec nous, par contre il est domage que parfois, ils ne sachent pas s’unir dès le premier tour dans des cas comme Bordeaux ! Je comprend leur besoin de "se compter", mais ils doivent aussi se poser la question de l’intéret de la gauche dans son ensemble ! Courage Michèle, la victoire est proche

  3. 29/05/2007 at 10:58 Esteban

    On a peut-être assez entendu l’appel au vote utile pour quelques années, là, non?
    Bon courage néanmoins, battre Juppé serait historique! Mais ça ne se fera pas par la culpabilisation des électeurs à votre gauche.

  4. 29/05/2007 at 12:00 michele

    J’ai proposé à Pierre Hurmic il y a six mois de faire tandem : cela aurait été un très beau signe donné aux Bordelais !

    Dommage. Plus encore en face du tandem juppé-martin.

  5. 29/05/2007 at 12:41 JEAN-REMY

    C est bien dommage de montrer aux électeurs Aquitains une gauche diviser sur des terres ou elle devrait encore plus etre uni qu ailleurs Je crois que Pierre Hurmic serait sorti grandi de cette union du premier tour . En effet je pense qu il risque de décevoir beaucoup de Bordelais qui vont voir sa candidature comme un objectif d ambition personnel au détriment de l union derrière la candidate la mieux placée pour la victoire et le bien etre de tous

  6. 29/05/2007 at 14:07 Eric

    jean remy a raison : le choix de pierre hurmic de partir en unité indépendante manque de panache

    il veut "se compter" et montrer qu’il pèse plus que dominique voynet ; il y a aussi des considérations financieres concernant le financement des partis

  7. 29/05/2007 at 18:18 pticom

    effectivt à l’exception d’ambition purement personnelle, je crois que ce que dit Eric dans sa dernière phrase résume bien la situation : l’argent est souvent le nerf du combat et je crois avoir entendu que chaque voix rapportait au parti en question dans les 1 euro 80 ( c’est pour cela que le pen compte faire le max de voix pour renflouer les caisses vides).
    il faudra espérer que cela lui serve de lecon pour les municipales 2008 car le ps local a lui été plus que bienveillant avec Mamère …..
    Ce n’est pas hégémonique en disant cela mais juste réaliste !!!

  8. 29/05/2007 at 18:38 christophe

    Quand on aura réglé le statut des élus, le mode de financement des partis politiques (et encore ça s’est grandement amélioré), une représentativité des députés en partie à la proportionnelle on pourra alors peut être découvrir des pratiques politiques plus "apaisées"…
    Aujourd’hui, il faut gagner sa place au sein d’une circonscription pas facile à cause de la stature du candidat d’en face, ou bien s’effacer pour laisser la place à un autre dans le cadre d’un accord de partis alors même qu’on pourrait gagner…etc…etc…
    Très clairement comme le dit Eric, les finances permanentes d’un parti politique sont directement et exclusivement dépendantes des élections législatives.
    Ceci peut expliquer cela, au delà des relations PS/verts toujours un peu "subtiles" ou "complexes".

    LOI n° 2003-327 du 11 avril 2003 , article 35:
    financement public :
    première fraction : proportionnelle au nombre de voix obtenues au premier tour des dernières élections législatives.
    Condition : présenter des candidats ayant obtenu chacun au moins 1% des suffrages exprimés dans au moins cinquante circonscriptions

    seconde fraction : proportionnelle au nombre de parlementaires. Condition : être bénéficiaire de la première fraction

    sanction financière en cas de non-respect de la loi sur la parité hommes-femmes

    1 voix = 1,63 € par an

    En savoir plus dans cet article:
    http://www.marianne2007.info/Leg...

  9. 29/05/2007 at 18:47 Alain

    Merci, Christophe pour cette précision, cette information prise à la base, indiscutable. Et aussi pour votre commentaire. C’est très clair, et dépassionne très utilement le sujet. C’est du bon travail constructif !

  10. 29/05/2007 at 21:56 Mathieu

    Voter utile aux présidentielles face à Le Pen d’accord mais là … il n’y a pas de risque de triangulaire, je pense donc que tout vote selon ses principes (et non selon des calculs) s’avère utile…

    Vous serez au second tour et je serai là pour vous soutenir face à Juppé mais en attendant j’irai voter (pour la premiere fois) pour mes idées càd plus à gauche…
    De plus sur un plan national, le PS ne s’apparente pas à un gage de confiance solide pour représenter l’opposition pendant 5 ans vu l’entente cordiale qui y règne (chacun pensant à virer l’autre, ce qui nous a fait perdre face à Sarkozy je le pense…).
    Seul probleme, vous etes les seuls qui soient capables de mener cette opposition, étant donné l’absence de proportionelle. Il serait donc temps de s’unir (vaut mieux tard que jamais) …

  11. 30/05/2007 at 00:20 James

    Mathieu, ce raisonnement oublie le facteur d’entrainement que peut avoir un très bon résultat dès le premier tour pour obtenir le meilleur résultat possible au deuxième contre Juppmartin. C’est ça, la pensée politique!

  12. 30/05/2007 at 07:45 Jacqueline

    Eh oui… et si, au lieu de se disperser, alors que le contexte politique français n’est pas terrible, les électeurs un peu sensibles/sensés s’étaient davantage portés vers Ségolène Royal, nous ne commencerions peut-être pas tous à grincer des dents sous Sarko 1er. D’ailleurs grincer des dents ne sera bientôt conseillé qu’à ceux que la franchise sécu annoncée ne perturbe pas ! 10 euros par an pour les 4 grandes catégories, soit -40 euros/an/famille pour ceux qui auront besoin de ces 4 catégories d’intervention : médecin, médicaments, examens, hospitalisation. En plus des 1 euro/soin créé il n’y a pas si longtemps, du forfait journalier non négligeable à l’hôpital. Les personnes seules, jeunes ou âgées, étant comme toujours les plus taxées. Et ce n’est qu’un début.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel