m

Il y a quelques mois, le Président de la République s’est vanté, devant sa majorité parlementaire, d’occuper le poste de Directeur des Ressources Humaines du PS. (« Strauss-Kahn à New York, Kouchnet avec moi… ». On se souvient de la litanie.)

Aujourd’hui, il est monté en grade. Sur le terrain, on n’entend à son adresse que noms d’oiseaux, qualificatifs peu encourageants, interrogations sur sa santé mentale et son équilibre. A se demander où sont ces 30% de Français qui voteraient encore pour lui au premier tour des présidentielles.

Nicolas Sarkozy est aujourd’hui en bon rang pour occuper le poste de meilleur agent électoral du PS. Pas sûr qu’il se vante de son avancement.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel