m

Un journaliste en mal d’actu se lance dans un micro-trottoir. En appuyant un peu, je l’avoue sur la première syllabe du mot clef, il interroge les passants :

– Et vous, Monsieur, que pensez-vous des sexagénaires ?

Le Monsieur est un peu interdit du caractère direct de la question.

– « Eh bien… S’ils ne font pas de mal aux autres…  »

Une femme, moins timide devant les réalités de ce monde : – « Moi, je dis qu’on en parle trop.. A la fin, ça les regarde mais au moins qu’ils restent entre eux, voilà tout.. »

Un gamin, carrément déluré, s’approche en voyant la caméra : « Moi, je serai sexagénaire aussi quand je serai grand ».

Il réfléchit un peu et constatant la mine effarée de la dame, il ajoute timidement :

– » Comme mon grand-père… »

L’histoire ne dit rien de la vraie nature de ce grand-père. Mais rien que parce que c’est une histoire très mignonne, je trouve terriblement triste, d’un jour à l’autre, sans avoir rien fait pour ça, de ne plus être sexagénaire. Cette heureuse catégorie m’a toujours réjouie, et j’ai bien l’intention de m’y ranger de force pour les 20 prochaines années..

 

 

 

Comments 3 comments

  1. 08/01/2017 at 12:41 Tissandier

    Parfaitement d’accord Michèle ! Il est un âge sur lequel je me suis calé à vie, depuis peu !

  2. 09/01/2017 at 16:12 Alain

    La langue française de France dit « soixante-dix » et non « septante » comme celle de Belgique ou de Suisse, ce qui implique que passé soixante-neuf ans, on doit logiquement être ici déca-sexagénaire et non septuagénaire comme à Bruxelles ou à Genève. La bonne nouvelle, c’est que la soixantaine continue bien dans ce pays jusqu’à soixante-dix-neuf ans. Au-delà, on retrouve ses vingt ans. Quatre fois.

    En fait, muni de ses deux mains, l’homme ne peut compter que jusqu’à soixante. Avec son pouce droit, il compte en effet ses phalanges sur les quatre autres doigts de sa main droite, soit douze au total; Chacune des douzaines est successivement mémorisée sur un des cinq doigts de la main gauche, en partant du pouce. Cinq douzaines font bien soixante. Au-delà, il n’a plus qu’à recommencer.

  3. 10/01/2017 at 15:54 david

    La députée donc qui vient d’achever son année érotique pourra sereinement fourbir ses armes politiques contre sa ( plus ) jeune rivale car cette dernière, sur la base de la loi de transition énergétique, n’a ni plus ni moins contribué à la dégradation de la santé de ses concitoyens n’est ce pas ? ( là je m’adresse à la cancérologue / cf le déploiement des compteurs communicants Linky )
    De là à dire qu’elle est à l’écoute de la population, voire bienveillante deux arguments pourtant indispensables pour le terrain…
    Quant à VC, sans doute trop bien pour une circonscription de province, peut être espère t’ elle un maroquin si Saint Fillon accède à la fonction suprême !?

Répondre à david Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel