m

Chassez le naturel, il revient au galop.. Je voulais initialement traiter sur le ton du sourire l’apostrophe de Nicolas Sarkozy (« Casse toi, pauvre con ! ») et le bras d’honneur d’Alain Juppé au cours du dernier face à face avec Alain Rousset sur TV7. Mais la question me parait aller plus loin que l’apparence et mériter ton plus grave.

Pas besoin de revenir sur l’invective de Sarkozy ; réponse, c’est vrai, à un citoyen mal appris : nul ne doit tutoyer dans sa fonction le Président de la République. Alain Juppé n’a pas cette excuse. Ce geste élégant s’adressait aux Bordelais, quand est venu dans le débat l’éventualité qu’il pourrait être battu. « Eh bien, si je suis battu… La dessus est venu le bras d’honneur, instinctif, compulsif, sur lequel la caméra (pourtant elle sait être attentive aux erreurs, aux travers, aux petits défauts quand elle veut…) a glissé. Il a fallu qu’Elkabach reprenne le geste pour que l’on se dise qu’en effet, on ne s’était pas trompé).

C’était bien aux Bordelais que Juppé disait : « Si vous êtes trop c.. pour ne pas m’élire, après moi le déluge.. ».

Dans les deux cas, qu’est-ce que cela veut dire : que ces deux hommes politiques, tant soit peu contrariés dans l’éxercice de leur majesté, perdent leur contrôle, retournent aux réactions du cerveau primitif, infiniment révélateur il est vrai, alors qu’ils devraient être exemplaires.

Pourquoi est-ce doublement grave ? D’abord pour la raison évoquée tout de suite. Un responsable politique, le gestionnaire d’une ville, le chef d’un état doit avoir dans l’indispensable de ses qualités personnelles, le contrôle de soi. Je ne voudrais pas charger la barque, mais combien de fois, nous avons vu au Conseil Municipal, Alain Juppé monter en mayonnaise, perdre ses nerfs, sans raison autre que d’avoir été contrarié dans son affirmation de la vérité absolue.

Pour une autre raison : la perte de contrôle (« the loss of control » du très grand scientifiques Baumeister) est actuellement le mal fondamental de nos sociétés occidentales, et bien sûr en premier lieu des jeunes dans ces sociétés. Le grand pédagogue Philippe Meirieu ne dit rien d’autre en focalisant ses efforts sur la perte d’attention, la labilité des cerveaux écoliers.

Quel exemple , alors même que l’un (Sarko) venait de pondre un discours aux enseignants, alors que l’autre voulait ce même soir faire affiche de décontraction et d’apaisement.

Comments 19 comments

  1. 25/02/2008 at 14:54 Chantal

    Et vous, vous ferez quoi si votre liste ne gagne pas ?
    N’est-ce pas, quelque part, un bras d’honneur que vous ferez aux bordelais ? Je ne parle même pas d’Alain Rousset…

  2. 25/02/2008 at 15:01 NR

    Chantal (Bourragué?), le "quelquepart" n’efface pas l’absurdité de cette question.

  3. 25/02/2008 at 15:17 pticom

    chantal détendez vous, il vous restera arcachon ou le "ferret" pour rester "entre gens de qualité".
    Qd MD a perdu aux législatives contre HM, son attitude était bcpp plus classe vis à vis des citoyens et de la presse : je ne vous rappelle pas les propos de AJ le 18 juin à Vinexpo ???

  4. 25/02/2008 at 16:05 BARTABA

    Personne n’a oublié, j’imagine , Nicolas Sarkosy expliquant doctement à Ségolène Royal au cours de leur fameux débat qu’un chef de l’Etat devait savoir garder son calme et son self-contrôle, ne pas se mettre en colère induement………

  5. 25/02/2008 at 16:33 contre-emploi

    Peut-on imaginer Michèle Delaunay se laisser aller, après un échec (à une élection ou pas) à un très physique (et viril ?) bras d’honneur ? Difficile, non ?

  6. 25/02/2008 at 16:45 Michèle

    cher Hugues Martin en me répondant après le billet « Jupplait », de manière un peu excessive, vous avez utilisé un ordinateur peu amène qui a envahi mon blog de commentaires souvent médiocres, hors sujet et -disons- « personnels ». « Ric » est aussi un utilisateur de la même machine. Manque de moyens informatiques à l’UMP ?

  7. 25/02/2008 at 17:17 "happening bordeaux"

    je ne sais pas pourquoi mais après l’excellent happening des MJS sur Talence en pyjama pour stigmatiser " la belle endormie de talence" et en réponse à notre bon "ric hochet" , pourquoi pas le scénario suivant samedi prochain rue sainte catherine :
    – des joggers en lunette de soleil en train de dire " casse toi pauv’ con"
    – des bordelais en train de demander à des "Jupettes" ce qu’elle fairait si AJ perdait : un BEAU Bras d ‘ HONNEUR
    – et pour finir quelques caddyes empruntés une heure à Auchan Mériadeck avec des beaux panneaux indiquant l’augmentation en 3 mois de 48 % des coquillettes et des yaourts ….

    un bon résumé de ce qui se passe sur Bordeaux et en France…., n’en déplaise aux petits copains de cousin Hugues qui pourissent ce site !!!

  8. 25/02/2008 at 17:48 M.V.

    Ce que Michèle appelle "retourner au cerveau primitif", je le désigne par "être débordé par son inconscient"; les spécialistes ont tous constaté que dans ces situations de débordement, l’inconscient libéré peut pousser à des formes d’expressions verbales très ordurières.
    Attendons la suite, apaisement, ou au contraire exaspération?!

  9. 25/02/2008 at 18:27 eleve de cm2

    les coquillettes et mes petits gervais aux fruits qui augmentent de 48%, mon carambas de 10 centimes, papy il m’a dit que si cela continue, il va falloir les tickets de rationnement et replanter les rutabagas !!
    jsé pa de koi il parle mé ca me fé un peu peur.

    en plus le petit avec ses lunettes de star ils commencent à dire des gros mots et yacelui de la grande maison pres de la grande église, il fait des gestes bizarre avec son bras !!

    bon ben c pas tou mais ya la belle ségo, celle que 47 % des francais voulaient bien qui vient demain à 11.00 à st mich alors je profite des vacances, mamie m’a promis 2 carambar et une vignette panini si je l’accompagne pour voir celle que le petit en short avait dit kelle devé gardé son cent froid !!

  10. 25/02/2008 at 21:48 MYOS

    des détails sur la visite de la belle dame à qui Sarko avait dit de pas s’énerver quand il racontait des bobards sur des enfants handicapés?
    (11H00 St Mich c’est un peu court)
    Merci!

  11. 26/02/2008 at 09:12 A pticom

    Je dénonce simplement un mensonge, j’étais présent et Mme Delaunay malgré son retard aussi! Je ne fais pas de poésie pour m’exprimer!! Vous avez tendance à vous prendre pour des artistes… Désolé je n’ai pas cette prétention chers camarades!!

  12. 26/02/2008 at 10:44 M.V.

    A.Juppé fait tout comme Sarkozy. Le parallèle s’impose d’évidence.
    Toute la France en parle et les Français découvrent que N.S. leur a menti. Il a instauré comme argument de campagne un soi-disant "changement de sa nature" que les excès verbaux viennent contredire aujourd’hui.
    A.Juppé n’a-t-il pas lui aussi, de façon symétrique, assuré les Bordelais de la vertu du sirop d’érable? Peut-on y croire?
    Non, car A.J., comme N.S., laisse passer son exaspération sous forme d’incivilités à l’égard des habitants de la ville. Un bras d’honneur, plein cadre télé, à leur intention, au cas oû ils ne voteraient pas pour lui, une réplique méprisante à la mise en doute de sa métamorphose-"tant pis, j’ai passé le stade de la psychanalyse" (ce sont ses mots)-, ce qui signifie qu’il n’en a rien à faire de l’opinion des Bordelais, on verra bien après, et un journal futé remarque qu’il "cultive maintenant l’aléa", se réservant en fait la possibilité de rejoindre un ministère si la conjoncture y est favorable!
    Et puis, il y a , toujours sur le modèle de N.S., ce matraque par l’image. Tous les kiosques sont hyper-saturés de la photo de Juppé, des premières pages qui tapissent littéralement l’espace, à vous en lever le coeur. Croyez-vous que les gens lisent les articles, ou une part intéressante est souvent faite à Rousset ? Non, ils sont médusés par cette image qui leur entre dans l’esprit et les laisse sans jugement -joli projet de gouvernance!-. Il y a aussi les gestes spectaculaires, nager dans une piscine à son inauguration avec son adjoint (Sarko-Fillon au jogging), pagayer sur la Garonne, utiliser sa femme (dédicace de son livre chez Mollat, direction d’une soirée des femmes en tenuue de cuir qui brille bling-bling). Mme Isabelle J., voyant que la mayonnaise prend aurait remarqué "…tout ce que tu es, tout ce que l’on te reprochait redevient à la mode"( Marianne). A.J. plaît cmme N.S. a plu!
    On a oublié le passé; il est vrai que, condamné, il a purgé sa peine. Mais il en est à Bordeaux qui n’oublient pas qu’il a nui à certaines institutions culturelles de façon persque définitive, qu’il a frayé avec les amis de St-Eloi…Mais il plaît.
    Les Français sont en voie de beaucoup regretter leur vote pour Sarkozy, ils pourraient bien faire de même avec Juppé. Une image démultipliée et fascinante ne remplace pas un programme; pourquoi celui qui est proposé n’a-t-il pas été mis en acte avant? C’est comme si on avait mis la charrue avant les boeufs, la forme d’abord pour séduire, le fond après. Cela s’appelle SE SERVIR d’une ville et non la servir.
    "Marianne" titre "un autre Bordeaux cache ses chaussées défoncées, ses taudis, ses friches industrielles".
    Nordine, 21 ans, lui confie: "Juppé, il est venu il y a quelques semaines avec des patrons, mais il n’y a pas eu d’emplois pour les jeunes comme nous; c’est pas le tram qui va changer quoi que ce soit."
    Bordelais, ATTENTION, Juppé fait tout comme Sarkozy.

  13. 26/02/2008 at 16:27 Gérard ELOI

    @ Eric Perreux,

    Tu oses écrire " malhonnêteté chronique", " petitesse dans le débat", en parlant de Michèle.

    Et tu as le culot -risible, la seule qualité de l’ UMP, c’est de nous faire rire !- de demander d’ "élever le niveau" !

    Si on avait l’éducation de ton gourou, on te répondrait " Casse-toi, pauvre con !".

    Mais, comme à gauche nous n’avons pas le même manque d’éducation, nous n’ utiliserons pas les invectives précitées entre guillemets.
    Je ne sais pas ce que feront les Amis, quant à moi, je suivrai, comme je le fais souvent, les suggestions d’ Achille : je te répondrai désormais par le mépris d’un total silence.

  14. 27/02/2008 at 01:36 Tergir

    Les images du bras d’honneur de Juppé aux bordelais sont en ligne ici :
    fr.youtube.com/watch?v=Pt…

    Il n’est pas non plus inintéressant de savoir que TV7 a coupé le passage du bras d’honneur sur la version du débat qu’il a mis en ligne sur son site…
    Quelle prévenance, quelle docilité !

  15. 27/02/2008 at 08:49 Alain 1

    Vous savez très bien que ce n’est pas une censure qui vous est destinée, mais la suppression de toute une série de "messages" à caractère pornographiques parmi lesquels pouvait arriver à se glisser un vrai commentaire. J’ai aussi eu une remarque ou une autre jetée ainsi au panier, prise dans le lot, et je le comprends bien.
    Demandez à vos amis de cesser cette infection et notre hôte n’aura plus à nettoyer son blog.

  16. 27/02/2008 at 09:07 le même

    à Déroute

    Si Michèle Delaunay nettoie de leur boue les commentaires placés sous le billet "Jupplait, de 168 commentaires nous passerons à 31, et Julien verra son post 96, qui constate la situation, disparaître. Il ne jouera sûrement pas les offusqués pour autant.
    Tant qu’à faire de constater, il y a 197 commentaires sous scientologie, dont 45 "vrais". Sous "les gants de Carla Bruni, 195 dont 30 vrais, etc.
    Pour le coup, j’utilise un mot qu’on aime bien en face : c’est pitoyable !

  17. 27/02/2008 at 12:00 michele

    tous les blogs politiques sont filtrés (on dit "modérés"), pas le mien. J’ai éliminé – les attaques pornographiques
    – et récemment certains billets venant d’un seul poste systématiquement employé à la propagande de la liste opposée et utilisant des attaques personnelles.

    dans la suite des commentaires de ce jour, vous pouvez jugez au contraire que des avis très éloignés du mien ont été parfaitement respectés

  18. 27/02/2008 at 16:52 Gérard ELOI

    Bravo pour la qualité et la quantité de ton travail, Michèle.

    Vivement qu’il fasse beau juste avant le printemps : tu n’auras plus besoin de nettoyer les saletés postées par un camp d’en face qui n’a plus que l’éructation comme argumentation.

    Amitiés

    GE

  19. 27/02/2008 at 16:52 Gérard ELOI

    Bravo pour la qualité et la quantité de ton travail, Michèle.

    Vivement qu’il fasse beau juste avant le printemps : tu n’auras plus besoin de nettoyer les saletés postées par un camp d’en face qui n’a plus que l’éructation comme argumentation.

    Amitiés

    GE

Répondre à Gérard ELOI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel