m

Paru dans Sudouest, le 16 janvier 2010
BORDEAUX, GRAND-PARC. Hier, le maire a offert une console aux seniors. Michèle Delaunay en revendique l’idée

Michèle Delaunay en avait parlé, Alain Juppé l’a fait. Hier, à 14 h 45, le maire a inauguré la console de jeux Wii de la résidence pour personnes âgées Maryse-Bastié, dans le quartier du Grand-Parc.

Les seniors sont entrés de plain-pied dans le monde enchanté des jeux vidéos qui leur permet de pratiquer en salle « le golf, le tennis, le base-ball, le bowling et la boxe », a énuméré le maire. « Et je prends mes fiches… des Chiffres et les lettres et Questions pour un champion. »

À qui l’idée ?

La question du jour était : « À qui doit-on cette idée ? » La députée de la deuxième circonscription de Gironde Michèle Delaunay avait en effet mentionné l’idée d’implanter des consoles Wii dans les clubs pour seniors en septembre 2009.

« Oui, mais c’est nous qui le faisons, a rétorqué Alain Juppé. Nous sommes sur le domaine de la ville. L’action a été menée sur proposition du Centre communal d’action sociale (CCAS) et de tous les élus. Nous avons décidé de doter les clubs seniors des huit quartiers de la ville de consoles Wii. »

De fait, la ville était dignement représentée hier. La prise en main des manettes s’est notamment faite en présence de Véronique Fayet, adjointe chargée des politiques de solidarité, de santé et des seniors, de Nicolas Brugère pour le Centre communal d’action sociale, d’Anne-Marie Cazalet, adjointe du quartier Grand-Parc.

Contactée à quelques heures de sa galette de voeux prévue à 18 h 30 à la mairie de quartier du Grand-Parc, Michèle Delaunay n’a pas goûté la partie. Ni ce qu’elle estime être une intrusion sur ses terres. « Actuellement, Alain Juppé met un peu les panzer divisionen en branle pour préparer la campagne législative. »

La députée argue que l’idée était sienne, et élément d’une politique globale. « L’an dernier, j’ai consacré l’intégralité de mon enveloppe parlementaire, soit 30 000 euros, à l’équipement informatique et au financement d’ateliers dans les maisons de retraite Maryse-Bastié, Villa Pia et Terre-Nègre. »

Ainsi, dans un article de septembre dernier titré « Wifi papy, wifi mamy, c’est parti », Michèle Delaunay indiquait la réalisation de ce projet. Elle précisait : « La mise en place de consoles Wii peut permettre à des personnes atteintes d’Alzheimer de retrouver une mobilité. » Auteur : Emmanuelle Fère

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel