m

Matin-terrain qui me prive de commencer vraiment ce week-end par un billet qui ressemble à une respiration. « Sur le terrain » est une des expressions oblligées de toute période électorale. Elle reste valable (O combien) entre deux élections, où le terrain est le moyen de rencontrer les citoyens, de parler avec eux de manière détendue, de recevoir leurs doléances et quelquefois même, Eh oui, leur approbation et leurs encouragements.

Ce matin je vais inviter le public du centre ville, comme je viens de la faire pour vous tous dans le billet précédent, à notre « forum Michèle » autour de la jeunesse, le 13 mars. Près du quart des propositions du pacte présidentiel concernent la jeunesse et l’enfance, et toutes les interrogations qui se posent à eux -et donc à nous- y sont abordées. J’aimerais cette réunion soit une fois encore l’occasion de mettre en train ce « laboratoire d’idées » que doit être la politique…sur le terrain !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel