m

Nous avons voté à deux heures cette nuit le texte « droit et devoirs des travailleurs pauvres ». Belle (et épuisante !) résistance des députés socialistes, verts et communistes, avec reconnaissons-le quelques avancées obtenues : le smic comme plancher absolu de tout travail, le temps complet seul susceptible d’être comptabilisé dans « l’offre raisonnable d’emploi ».

C’est une véritable épreuve de mener deux jours de suite un texte en continu. Séance nocturne mercredi et hier de 10 heures du matin à 2 heures le lendemain. Epreuve de tension physique dont on sort comme d’un voyage en deuxième classe en direction de l’Australie : jambes lourdes, articulations douloureuses et pieds gonflés. De séance extraordinaire en séance extraordinaire, il va bientôt falloir un entrainement de cosmonaute pour être députée.

Je quitte à l’instant mon bureau en direction de Bordeaux, où attend une journée pleine. J’ai incroyablement besoin de paix et de silence.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel