m

Pas de chance, non vraiment pas de chance, pour la pétulante députée de Meurthe et Moselle, Nadine Morano : moins de trois semaines après avoir été nommée Secrétaire d’Etat à la famille, voilà qu’elle doit annoncer la suppression de la carte famille nombreuse !

Personne ne savait à vrai dire pourquoi ce secrétariat d’Etat était échu à la « Madame Sans gène » de l’UMP. Elle même hésitait un peu sur ses attributions. Au lendemain de sa nomination, qui était aussi celui de la mort de Chantal Sébire, elle avait porté urbi et orbi le dossier de l’euthanasie. Le rapport de la famille et de l’euthanasie n’est pas tout de suite évident, mais il faut faire avec ce que l’actualité apporte.

Le dur était à venir. Première mesure de son secrétariat d’Etat : la mise au pilori d’une institution vieille de 89 ans, la carte famille nombreuse. Cette carte est une mesure sociale emblématique, donnant avantage aux familles de trois enfants et plus, non seulement pour les voyages en train, mais dans de nombreux magasins, organisations… Dans ces temps de pouvoir d’achat difficile (surtout avec plusieurs enfants), la carte n’avait jamais paru aussi justifiée et utile.

Nicolas Sarkozy, père lui-même de trois enfants, mais qui ne voyagent guère en train, n’en a eu cure, et Nadine, enfin, a eu une mesure à annoncer, fût-elle totalement à contre-emploi. Martin Hirsch lui-même a attendu dix mois pour voir son Revenu de Solidarité Active menacé de mise au pilori. A Nadine, il n’aura fallu que trois semaines.

La carte famille nombreuse ne sera donc plus prise en charge par l’Etat. Economie de bout de chandelle, fondamentalement contre-productive, en matière de politique du pouvoir d’achat, d’environnement et bien sûr de politique familiale. Ce qui s’appelle « faire d’une pierre trois mauvais coups ».

Trois mauvais coups pour économiser trois francs six sous. La carte deviendra une « carte commerciale » et viendra arrondir le milliard d’euros de bénéfice de la SNCF.

Comment peut-on être si bête ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel