m

« Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup » disait la Grand-mère de Martine Aubry qui ne connaissait pourtant pas l’ump de 2012. Elle avait raison.

Le député du Libournais Jean-Paul Garraud, d’un naturel direct, vient d’exprimer tout ce qu’à l’ump on pense et on fait sans l’avouer depuis quelques semaines et sur lequel le Ministre Longuet avait déjà soulevé un coin de voile : la possibilité de discussion avec le Front National.

Les mathématiques éclairent décidément les prétendants ump aux législatives : l’un se retire, l’autre se découvre et la perspective de triangulaires devraient leur faire beaucoup d’émules.

Comments 2 comments

  1. 08/05/2012 at 18:40 NICOLAS DG

    Hier au bureau, j’ai pu échanger quelques instants avec certains de mes collègues sur le choix des français et l’élection de François Hollande. Sans chercher à savoir qui avait voté pour qui, j’ai amené rapidement la conversation sur les prochaines législatives. Quelle ne fût pas ma surprise d’entendre certains de mes collègues, se demander s’il était prudent que la gauche concentrât tous les pouvoirs. Mais ma surprise fût encore plus grande lorsque je découvris que parmis ces collègues, certains ne connaissaient pas le fonctionnement des instituions et qu’une majorite de droite à l’Assemblée ne permettrait pas au Président nouvellement élu de mettre en oeuvre son programme. Incroyable, non ?
    Je pense que nous devons chacun à notre niveau éclairer les élécteurs sur ce que cela veut dire de ne pas donner la majorité à François Hollande. Il en va de même pour nos responsables politiques d’expliquer clairement le sens du vote aux législatives.

    • 08/05/2012 at 22:00 Louis

      Ne vous en faites donc pas ! Les « têtes » (?) de l’UMP ont fait savoir qu’entre un socialo et un mariniste, ils choisiraient de voter pour un socialo. Et comme les marinistes ont fait savoir qu’ils ne voteraient jamais pour un UMP … En particulier NKM, Copé, Baboin, Néant et quelques autres. Votre ami Juju a même déclaré forfait ! Vous n’avez même pas besoin de faire campagne pour obtenir une majorité écrasante à la prochaine Assemblée. Certains jours, on se demande pourquoi on va voter !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel