m

J’entends dans le poste qu’un publicitaire prudent a enlevé sa pipe de la bouche de Jacques Tati pour se conformer aux normes ambiantes (et justifiées) de lutte contre le tabagisme.

Trop, c’est trop, comme n’a pas dit Pierre Dac, mais il aurait pu et dû ! Tati n’est plus une personne, il est une silhouette, un style, un « look » dans notre patrimoine intellectuel. Devrait-on l’interdire d’imperméable au prétexte que l’on n’aime pas la pluie ?

Quelques-uns, qui me connaissent et qui m’ont sur le dos de temps en temps, savent que je n’ai guère qu’UN dogmatisme : la lutte contre l’asservissement tabagique. Pesticides, alcool, mal bouffe, humeur grincheuse, rien n’est si nocif sur de multiples plans que l’addiction au tabac. Mais imagine-t-on qu’un seul jeune décide de s’y adonner pour avoir vu la maigre silhouette de Tati et de son chien suivre de près celle d’une pipe, qui d’ailleurs n’émet jamais la moindre fumée. Une pipe stylisée, presque lunaire, une pipe qui ressemble à une béquille allant vers le ciel (et, dans le cas, c’est sans doute exactement cela).

Un jour, dans un milieu savant et littéraire, je me suis trouvée prise dans une discussion : devons-nous accepter que l’on prive le beau visage de Camus de sa cigarette ? La photo de Camus, col d’imperméable relevé (décidément, les imperméables…) et cigarette tombante entre les lèvres, a fait le tour du monde. Pour une « pub », mais une pub très chic, qui a rempli les devantures de librairies, la cigarette a été discrètement soustraite. Et pour avoir comparé les deux images, Camus n’en était pas moins beau, ni moins présent.Camus n’était pas mort depuis si longtemps que l’idée qu’il fumait (trop) n’aurait pu assimiler écriture, succès littéraire et tabac. J’ai été de ceux qui approuvaient la soustraction de la cigarette.

Bataille totalement différente pour Tati : qui peut imaginer sa silhouette maladroite comme un vecteur promotionnel du tabagisme des jeunes ?

Le tabac tue. Le ridicule, non. Décidément, ça devrait être l’inverse.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel