m

Le 10 janvier 1944, 365 juifs de Bordeaux dont de nombreux enfants ont été « raflés », enfermés dans la synagogue, transformée pour l’occasion avec un indicible cynisme en antichambre de la mort. Le 13 janvier, ils étaient convoyés à Drancy, puis… Peu, très peu, en revinrent.

Soixante-dix ans aujourd’hui, anniversaire qu’une très belle, très sobre cérémonie a marqué. Comme l’a marqué le très beau discours du Préfet de région, Michel Delpuech. Ce discours, écrit de sa main, ce  qui n’est pas si habituel, sera en ligne sur le site de la Préfecture, je ne dirais pas selon mon souhait, car nous avons été nombreux à le demander à M le Préfet. Chacun pourra s’en pénétrer.

Quelques heures à peine après cette cérémonie, au lieu d’hommages et de commémoration, je découvre sur internet, issue de la municipalité, une attaque d’une insigne médiocrité : le Préfet n’aurait parlé, au nom de mon Gouvernement et au mien que parce que je me désolidariserais de la fermeté avec laquelle le Gouvernement a réagi aux événements récents. Cela est tout au contraire de ma fidélité à la mémoire de la Shoah.

La médiocrité de cette attaque m’impose de préciser, que comme l’année dernière en même circonstance, je n’ai prié Monsieur le Préfet de s’exprimer que parce qu’il m’apparaissait que m’effacer devant la représentation de l’Etat dans notre territoire serait bienséante au regard du contexte politique. M. Alain Juppé est en effet généralement absent chaque fois que ma prise de parole dans une circonstance officielle est annoncée et qu’elle impose protocolairement que je parle après lui.

C’est par courtoisie à son égard que dans les circonstances où l’universel ou l’intérêt général l’emportent sur toute autre considération, je ne prends pas la parole ou demande au représentant de l’Etat de le faire au nom de mon Gouvernement. Ce fut le cas lors du précédent anniversaire de la rafle en 2013, ce fut le cas cette année.

Le Maire, ancien Premier Ministre, ne l’a pas entendu. Je le regrette. L’événement mérite plus de hauteur.

 

Comments 22 comments

  1. 12/01/2014 at 23:23 DEB

    Ce jour-là, parmi les enfants, un certain Boris Cyrulnik…

  2. 13/01/2014 at 12:42 alphonse

    Très mauvais d’utiliser la Shoah…politiquement.

    Mais bon,…après l’Islam de France, Valls profite du coma idyllique de l’Elysée pour faire l’unanimité…de la droite….!!

    CALVARIO POLÍTICO EN EL ELÍSEO titre El Païs….devant: Valls impone su ley en Francia…

    La faute (u l’astuce?) originelle était l’ouverture à Valls. Le seul à faire l’unanimité…à droite (jusqu’au FN, à faire pâlir les sondages de la Marine!)!!!
    Après l' »Islam de France » (…reste à voir le nombre de sourates à édulcorer)…voici le grand rassemblement des Juifs de France.
    Et demain l’invitation du Pape: à n’en pas douter, affaire exclusive d’intérieur, de cultes… de sécurité évidemment! Mais on va peut-être l’assigner à Avignon…pour le garder sous la main (regardez un peu qu’il se met à baptiser un bébé de deux même pas mariés à l’église!!)

    L’Empire de la Laïcité…..Le Couronnement….

    En attendant, c’est comme deux ans sans gouvernement en Belgique…tout va bien…les grandes multinationales nationales vont tranquillement au charbon, au gaz de schiste (mais ailleurs, pour le moment) au nucléaire (et bing, 10 de rabiot pour Fessenheim fermée comme en rêve!), et 1 milliard signé par le Drian à Dassault (absous par le Sénat!) pour faire « évoluer » le Rafale (le rendre encore plus cher, quoi!)…………………………….

  3. 14/01/2014 at 14:08 citoyen

    A l’origine de ce malheureux événement: l’attitude de Juppé qui nous joue toujours son cinéma en se présentant comme un Grand Sage avec des lieux communs et banalités, mais manifestement goûtés par sa clientèle. La réalité, on la vit au niveau local où cet « homme d’Etat » se comporte comme un petit ringard, méprisant et revanchard, notamment à l’égard de son opposition politique. Sa bête noire étant la ministre Michèle Delaunay , sa « tombeuse » directe et indirecte en 2007 et 2012, et qu’il persécute avec toute sorte de manifestations de son mépris et de sa …. oui, haine. Son excès de langage sur son blog où il traite Michèle Delaunay d’aigre et « inutile » n’en est que la plus récente performance dans une très longue série depuis son apparition sur le plan politique en tant que simple conseillère municipale d’opposition en 2001. Mais il a dépassé cette fois-ci les limites par des insinuations mettant en doute son attitude à l’égard de son propre gouvernement et la lutte contre l’antisémitisme et racisme représentés par un minable « humoriste ». Tous ceux qui connaissent Mme Delaunay, ses origines dans une famille de grands commis d’Etat et résistants, ses nombreuses déclarations publiques ne laissant pas le moindre doute en ce qui concerne son attitude, ne peuvent être que choqués par les propos de Juppé et son obéissant porte-flingue Fabien Robert. Le démenti publié par le Préfet Delpuech devrait avoir suffi pour mettre les pendules à l’heure et constitue une vraie gifle pour Juppé et son adjoint. Mais on doit avoir des doutes : la campagne menée par Juppé et les siens sur un ton et à un niveau regrettables et indignes pour un « grand homme d’Etat » (qu’il n’est manifestement pas) nous font craindre qu’ils ne sont pas à leur dernier essai.

    • 14/01/2014 at 16:49 fan club

      ces attaques de M. Juppé à l’endroit de Madame Delaunay sont du niveau de la cour d’école, la ministre ayant quitté les cours de récréation depuis fort longtemps ça ne vaut même pas un tweet. D’ailleurs je crois me souvenir que l’électeur vote sur la base d’un programme.

  4. 14/01/2014 at 23:39 Alain

    En deux mots, Juppé atterre.

  5. 15/01/2014 at 12:15 Louis

    Juppé à terre ? En tout cas il bouge encore. J’en veux pour preuve sa déclaration sur le statut de la première Dame de France, et éventuellement celui de la deuxième. Ceci certainement dans le but de nous rappeler que le Palais de l’Elysée est entré dans le patrimoine national lorsque Louis XV l’a acheté pour y loger la marquise de Pompadour. C’était quand même plus classe qu’un appartement rue du Cirque. En cette période d’économies programmées, je suggère que toutes les Dames de France soient logées à l’Elysée. Un peu comme toutes les Dames de Chine étaient hébergées dans la Cité interdite.

  6. 16/01/2014 at 11:38 Louis

    Conférence de presse de François Hollande : le bal des cocu(e)s est (officiellement) ouvert ! D’ailleurs on ne voit pas pourquoi cela se serait arrêté avec Ségo et Valoche ?

  7. 16/01/2014 at 23:58 citoyen

    Louis, puisque cela semble être ce genre d’informations qui vous intéressent, parlons donc un peu du statut des innombrables concubines des prêtres/évèques/cardinaux/papes qui depuis toujours travaillent pour l’intérêt général sans un statut adéquat…

  8. 17/01/2014 at 17:33 Louis

    Les histoires de concubines d’ecclésiastiques ne font plus rire personne depuis longtemps. Vous êtes en retard. Le sujet à la mode, c’est les prêtres pédophiles (uniquement catholiques).

  9. 17/01/2014 at 23:37 citoyen

    Ce sont ceux qui n’ont pas réussi d’avoir une « aide à domicile » (concubine) , sans doute. Mon commentaire précédant visait toutefois autre chose: cette précipitation voyeuriste sur les difficultés relationnelles de F Hollande. C’est du croustillant, n’est-ce pas?

  10. 18/01/2014 at 12:26 Louis

    Bien sûr, tout le monde sait ça : un prêtre (catholique) qui n’a pas de concubine « compense » en sautant sur les petits garçons. C’est bien citoyen, vous avez bien appris la leçon.

  11. 18/01/2014 at 12:30 Louis

    Hollande aurait des difficultés relationnelles ? J’ai plutôt l’impression du contraire : la facilité avec laquelle il accumule le conquêtes féminines a de quoi laisser pantois.

  12. 19/01/2014 at 09:53 Alain

    Une ancienne directrice de l’ENA explique dans « Marianne » que les deux qualités essentielles de nos élites sorties de cette prestigieuse école sont « la morgue et l’arrogance ». Michèle sera d’accord avec moi pour affirmer qu’il faut vraiment être particulièrement tordu pour reconnaître dans ce portrait robot les traits du maire sortant de Bordeaux.

  13. 21/01/2014 at 12:35 citoyen

    @ Louis
    cette fixation sur un seul sujet est très révélatrice! célibat?

  14. 22/01/2014 at 01:15 alphonse

    Antonio Machado explique, en 1913..!, dans ses « méditations rurales »
    que se succèdent au pouvoir « los liberales »…
    tan perros y tan inmorales….
    puis, après le Carnaval,
    les conservateurs, qui gèrent si bien les deniers publics…
    por SU casa…

    Mais qu’au total…c’est encore ce coquin, ce juif endiablé de Enrique Bergson
    qui a malgré tout raison….avec ce MOI…seul capable de faire sauter les digues..!

  15. 22/01/2014 at 11:12 citoyen

    Alphonse, le prétentieux.

  16. 22/01/2014 at 13:56 alphonse

    Allez-y voir, au moins, Citoyen…(moi, peu importe)…
    C’est fort intéressant et actuel…
    Machado dit alors (1913) que l’Espagne est occupée à se réveiller (déjà) d’un long sommeil.
    C’est si près de Bordeaux, l’Espagne.

    Il parle dans ce poème d’un Immanuel….une sorte d’anti-manuel.,?..pour l’intérieur..?!

    Mais surtout de Bergson….C’est Bergson qui vous embête, Citoyen?..Il ne faut jamais renoncer à apprendre…et moins de quelqu’un que sur quelqu’un…

    Là, Machado a sous les yeux « l’Essai sur les données immédiates de la conscience »…vous voyez que c’est d’emblée à la portée de tout le monde..!!! (Il a fait un joli travail sur le RIRE aussi)

    Mais Wikipedia ne m’en voudra pas de coller ici une des dernières citations de Bergson, tout-à-fait dans la « note » de cet article et de ses commentaires:
    Il s’exprime ainsi en 1937 : « Mes réflexions m’ont amené de plus en plus près du catholicisme où je vois l’achèvement complet du judaïsme. Je me serais converti si je n’avais vu se préparer depuis des années […] la formidable vague d’antisémitisme qui va déferler sur le monde. J’ai voulu rester parmi ceux qui seront demain des persécutés. Mais j’espère qu’un prêtre catholique voudra bien, si le Cardinal archevêque l’y autorise, venir dire des prières à mes obsèques. »

    (Presque)…comique, non?! (si ce n’est pas péché!)

  17. 23/01/2014 at 15:25 citoyen

    Maladif.

  18. 24/01/2014 at 10:15 alphonse

    Le rire et le tragique, Citoyen!

    Aujourd’hui, c’est François et François.

    Très « utile »….les François.

    FR3 arrive-t-elle jusqu’à Bordeaux?
    Il y avait les réformes de Fol-Coche hier soir.
    Je me demandais pourquoi Mauriac situait « Vipère au poing » en Bretagne..!
    Mais…flûte alors…c’est d’Hervé Bazin!

    Quelle prétention!

  19. 24/01/2014 at 10:26 alphonse

    …cela pour ne pas vous prier…bêtement…
    de réécouter sur frinter.fr
    – si Frinter n’arrive déjà plus à Bordeaux –
    le billet de François…Morel de ce matin sur « François et François »…
    avec Cohen…mais Patrick…

    Cela nous fait déjà 6 François, moins un.

  20. 24/01/2014 at 14:03 alphonse

    …mais pourquoi donc Valls, qui est parvenu à se « fourrer » là-bas aussi avec le nouveau Chanoine, ne s’est-il pas fait accompagner par un humoriste..?!
    ____________
    Blague à part, pour en revenir à « Vipère au poing » c’est étonnant de voir l’importance des séquelles laissées par l’Empire Français, pour la psychanalyse des « familles » françaises.
    J’ai lu dernièrement -quelle prétention!- successivement:
    – « L’été rouge de Pékin », de Jean Mabire (espèce de journal de campagne du « siège de Légations », un petit mois, en 1900 juste)
    – « Les Grandes murailles » de Lucien Bodard (un vieux poche de 1987: deux siècles d’histoire de la Chine, à partir des lieux d’enfance d’un « pauvre » enfant de consul de France)
    Sans parler d’Algérie, bien sûr,
    c’est fou comme d’entrer dans les détails de l’Histoire (de France) permet d’éclairer le présent, avec la complicité d’un humour qui suinte de partout, à travers les pires horreurs..!
    Par exemple, la relation, à hurler de rire, des premiers pas des autos de Peugeot en Chine dans les années ’80…!
    Sans parler de la reprise de l’électro-ménager français, actuelle!
    __________________

    La Haine….!!!
    La haine de Dieudo….la haine de Juppé….

    « La haine, …ça occupe »
    (Vipère au poing)

  21. 26/01/2014 at 12:21 alphonse

    Terrible diagnostic, Citoyen!
    Surtout après relecture!
    Passible d’enfermement..!

    Avant la censure totale, voyez encore ElPais.com aujourd’hui:
    « crisis en el elíseo »
    « El presidente se quita la máscara
    (avec un joli double-portrait à l’aquarelle)

    La traición del mandatario francés, según varios analistas, no son sus amoríos con una actriz sino su giro neoliberal en la política económica.
    La traición del presidente francés es su giro neoliberal y su renuncia a reequilibrar Europa »
    « …la “ridícula” evolución del socialismo francés. “Eran socialistas, pero desde los años ochenta han multiplicado sus denominaciones: han sido socialdemócratas, social-liberales, y ahora, según el ministro Arnaud Montebourg, son social-patriotas”.
    « …el Partido Socialista, a la manera de los democristianos italianos que radiografió Pier Paolo Pasolini, “lleva años haciendo política a la antigua, con sus feudos, regiones y clientes, sin entender lo que significa la era de la insoberanía, y sus líderes se contentan con imitar a François Mitterrand en una parodia que ya no es farsa sino pura máscara”.

    Mais….The Economist dit que Hollande n’est pas un danger…et Moody’s garde « stable » la dette française..!
    Quelle victoire sur Sarkozy! c’est le principal…

Répondre à DEB Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel