m

Pour prolonger le débat bien entamé à la suite des billets précédents, j’essaye d’extraire de ma mémoire une histoire qui m’a fait beaucoup rire, il y a quelque 25 ans…

Nous sommes en pleine crise pétrolière. L’Allemagne déplore le nombre élevé de ses chômeurs, la panne de la croissance, le pouvoir d’achat qui flanche… Vous voyez facilement le tableau. Le chancelier socialiste Helmut Schmidt (1974-82) veut marquer fortement l’opinion, et peut-être -qui sait ?- la détourner un peu de ses difficultés quotidiennes. Je pense que vous voyez toujours facilement…

Il convoque la presse au bord du Rhin, dans la capitale d’alors, Bonn. Les médias sont rassemblés, un peu surpris de cette convocation inopinée et inexpliquée. Rang de ministres le long de la rive. Helmut Schmidt arrive, donne quelques poignées de mains et, sans autre forme de procès, s’engage et marche sur les eaux. Arrivé au milieu du grand fleuve, le Rhin est large et majestueux à Bonn, il rebrousse chemin (si l’on peut dire), reprend sa marche sur les eaux et rejoint la rive.

Quelques poignées de mains encore, il remonte sans mot dire dans une Mercèdes noire ; le vice-chancelier Genscher s’engage dans sa roue, suivi des ministres, laissant le public médusé sur la rive, et les médias en proie aux affres de leurs engagements journalistique …

Titres le lendemain dans la presse allemande :

Frankfurter Allgemeine (= « le Figaro ») : « Crise en Allemagne : comme d’habitude, le Chancelier évite de se mouiller« . On imagine la suite des commentaires : pas un mot des vrais problèmes, le Rhin ne résume pas à lui seul l’ampleur des difficultés du pays…

Bild (= « Match », mâtiné de « Gala ») : Helmut Schmidt à deux doigts de se noyer. Sa femme et sa fille en pleurs« . Photo des deux dames, prise à l’enterrement d’une tante éloignée, le tout sous un titre sur cinq colonnes « Bonn : le drame ! ».

Stuttgarter Zeitung (mi-chêvre, mi-chou, comme qui dirait Bayrouïste d’outre-Rhin) : « Schmidt marche sur le Rhin, mais fait demi-tour à mi-chemin ! ». Commentaire : oui, c’est pas mal, on n’a pas vu ça depuis longtemps, mais quand même, c’est bien du Schmidt de ne pas finir l’ouvrage et de s’arrêter en cours de route….

Passauer Neue Presse (= »La Croix », en beaucoup plus vaticaniste, pardon pour « La Croix ») : « Les eaux du Rhin s’ouvrent devant Schmidt ! »

Frankfurter Rundschau (de gauche, pour contrebalancer l’autre Frankfurter) : « Schmidt : c’est possible !__ ». Commentaires : la volonté du chancelier a triomphé des prévisions pessimistes. On croyait l’Allemagne proche de sombrer. Le chancelier démontre au contraire sa capacité à garder la tête hors de l’eau…

Si il y avait une vraie presse d’opposition en France, je vous aurais raconté l’histoire version Sarko marchant sur le Nil…

Comments 14 comments

  1. 30/12/2007 at 22:39 jfpessac

    J’ai regardé aujourd’hui sur Canal Plus la rétrospective 2007 "L’année des guignols".
    Sous leur aspect humoristique, les guignols font encore partie des quelques rares médias qui nous permettent de regarder l’actualité en face.
    Etonnant non ?

  2. 30/12/2007 at 22:39 jfpessac

    J’ai regardé aujourd’hui sur Canal Plus la rétrospective 2007 "L’année des guignols".
    Sous leur aspect humoristique, les guignols font encore partie des quelques rares médias qui nous permettent de regarder l’actualité en face.
    Etonnant non ?

  3. 30/12/2007 at 23:11 pticom

    je viens d’arreter pour ma part en cours de route l’excellent zapping 2007 sur canal : je ne sais pas si bcp de journalistes l’ont regardé mais qd on analyse quelques mois après comment la presse en ppe neutre a été vassalisé au travers de ces différentes images, cela en devient déjà pathétique, pas besoin d’attendre 4 ans pour en reparler….
    pujadas ( MD, elle s’appelle MD dixit sego)ppda arlette C…., une seule a émérgé du naufrage , l’excellente journaliste de FR3 Audrey Pulvar mais ne le dites pas trop autour de vous, de peur que cette dernière se retrouve sur le cable…

    en attendant meme si canal diffuse les guignols ou ce super zapping, il ne faut pas oublier que sous la pression du " petit excité d’en face", cette dernière au dernier moment n’a pas pu diffuser le débat d’entre 2 tours entre Bayrou et sego

    autre point affligeant, un journaliste avait calculé le temps de parole sur france 24 des 3 ppx candidats au bout de x jours de campagne : 2h15 sarko 23 min bayrou et 14 min sego …..

    mais bon comme on va dorénavant s’informer dans closer , gala ou match pour savoir la durée du dernier footing de sarko ou du prix de sa derniere montre, va falloir que bolloré et bouygues se décarcasse !!

  4. 30/12/2007 at 23:11 pticom

    je viens d’arreter pour ma part en cours de route l’excellent zapping 2007 sur canal : je ne sais pas si bcp de journalistes l’ont regardé mais qd on analyse quelques mois après comment la presse en ppe neutre a été vassalisé au travers de ces différentes images, cela en devient déjà pathétique, pas besoin d’attendre 4 ans pour en reparler….
    pujadas ( MD, elle s’appelle MD dixit sego)ppda arlette C…., une seule a émérgé du naufrage , l’excellente journaliste de FR3 Audrey Pulvar mais ne le dites pas trop autour de vous, de peur que cette dernière se retrouve sur le cable…

    en attendant meme si canal diffuse les guignols ou ce super zapping, il ne faut pas oublier que sous la pression du " petit excité d’en face", cette dernière au dernier moment n’a pas pu diffuser le débat d’entre 2 tours entre Bayrou et sego

    autre point affligeant, un journaliste avait calculé le temps de parole sur france 24 des 3 ppx candidats au bout de x jours de campagne : 2h15 sarko 23 min bayrou et 14 min sego …..

    mais bon comme on va dorénavant s’informer dans closer , gala ou match pour savoir la durée du dernier footing de sarko ou du prix de sa derniere montre, va falloir que bolloré et bouygues se décarcasse !!

  5. 31/12/2007 at 10:07 michele encore

    Dans "Der Tagesspiegel" hier soir cette citation d’un proche de Sarkozy (non nommé) : "Carla Bruni, pour Nicolas, c’est comme s’acheter une Rolex.."
    Le féminisme de Nicolas ne peut que me réjouir. Encore faut-il en trouver les marques avouées hors frontières.

  6. 31/12/2007 at 10:07 michele encore

    Dans "Der Tagesspiegel" hier soir cette citation d’un proche de Sarkozy (non nommé) : "Carla Bruni, pour Nicolas, c’est comme s’acheter une Rolex.."
    Le féminisme de Nicolas ne peut que me réjouir. Encore faut-il en trouver les marques avouées hors frontières.

  7. 31/12/2007 at 10:24 FX

    Personne ne réagit au fait que NS ait demandé et obtenu d’être payé en tant que ministre de l’intérieur (en plus de son salaire de président) jusqu’au 31 dec 2007, c’est à dire aujourd’hui (paru dans le canard enchainé, et non démenti)
    pourquoi ne lui demande t on pas le remboursement des sommes trop perçues ?

    ce serait un acte symbolique mais justement

  8. 31/12/2007 at 10:24 FX

    Personne ne réagit au fait que NS ait demandé et obtenu d’être payé en tant que ministre de l’intérieur (en plus de son salaire de président) jusqu’au 31 dec 2007, c’est à dire aujourd’hui (paru dans le canard enchainé, et non démenti)
    pourquoi ne lui demande t on pas le remboursement des sommes trop perçues ?

    ce serait un acte symbolique mais justement

  9. 31/12/2007 at 12:01 photographe talentueux

    Encore?! Je crois qu’il est boulimique des actes symboliques et qu’au contraire on préfèrerait une petite diète.

    S’il avait voulu donner l’exemple et être juste, il aurait commencé par ne pas inviter Kadhafi à fouler le tapis rouge Français (je passe sur la ballade en vedette et l’évacuation du Louvre…)

    Pourquoi se priver d’accumuler les traitements quand on augmente sans complexe son salaire et le budget de l’Elysée pour soit-disant une activité présidentielle plus importante? (un plus gros budget vacances ouais!).

    Depuis huit mois qu’il est élu, c’est la troisième fois qu’il part en villégiature à l’étranger dans des conditions de luxe symboliquement honteuses. Que voulez-vous demander à cet homme d’être juste? A ce niveau-ci, ça frise la folie, aucune justice n’est possible venant de cet homme, ne l’a-t-il pas déjà assez démontré?

    Le tout-à-l’ego, voilà de sa politique le dénominateur commun.

  10. 31/12/2007 at 12:01 photographe talentueux

    Encore?! Je crois qu’il est boulimique des actes symboliques et qu’au contraire on préfèrerait une petite diète.

    S’il avait voulu donner l’exemple et être juste, il aurait commencé par ne pas inviter Kadhafi à fouler le tapis rouge Français (je passe sur la ballade en vedette et l’évacuation du Louvre…)

    Pourquoi se priver d’accumuler les traitements quand on augmente sans complexe son salaire et le budget de l’Elysée pour soit-disant une activité présidentielle plus importante? (un plus gros budget vacances ouais!).

    Depuis huit mois qu’il est élu, c’est la troisième fois qu’il part en villégiature à l’étranger dans des conditions de luxe symboliquement honteuses. Que voulez-vous demander à cet homme d’être juste? A ce niveau-ci, ça frise la folie, aucune justice n’est possible venant de cet homme, ne l’a-t-il pas déjà assez démontré?

    Le tout-à-l’ego, voilà de sa politique le dénominateur commun.

  11. 31/12/2007 at 17:22 Gérard ELOI

    @ Michèle,

    "Sarko marchant sur le Nil…"

    C’est une histoire en effet que tu pourrais écrire, en faisant peut-être un rapprochement entre Nil et Nul (il n’y a qu’une lettre de différence !).

    Le Nil…J’aime mieux le Rhin, avec sa légende de la Lorelei et la si belle version de Guillaume Apollinaire. D’accord, c’est une histoire triste…mais 2007 finit tristement…Quand nous aurons gagné d’importantes échéances, nous aurons peut-être un peu de temps pour parler d’autre chose que de la sinistrose actuelle…

    A toi et ton équipe : tous mes voeux pour que 2008 soit notre "année lumière", à partir d’un printemps victorieux !

    Amitiés

    GE

  12. 31/12/2007 at 17:22 Gérard ELOI

    @ Michèle,

    "Sarko marchant sur le Nil…"

    C’est une histoire en effet que tu pourrais écrire, en faisant peut-être un rapprochement entre Nil et Nul (il n’y a qu’une lettre de différence !).

    Le Nil…J’aime mieux le Rhin, avec sa légende de la Lorelei et la si belle version de Guillaume Apollinaire. D’accord, c’est une histoire triste…mais 2007 finit tristement…Quand nous aurons gagné d’importantes échéances, nous aurons peut-être un peu de temps pour parler d’autre chose que de la sinistrose actuelle…

    A toi et ton équipe : tous mes voeux pour que 2008 soit notre "année lumière", à partir d’un printemps victorieux !

    Amitiés

    GE

  13. 31/12/2007 at 18:01 Eric

    je comprends que cette histoire d’Helmut Schmidt vous ait beaucoup fait rire.. peut etre ne vous fera t elle pas que des amis dans les milieux médiatiques !

  14. 31/12/2007 at 18:01 Eric

    je comprends que cette histoire d’Helmut Schmidt vous ait beaucoup fait rire.. peut etre ne vous fera t elle pas que des amis dans les milieux médiatiques !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel