m

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques  priveront les gens de  toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession,  jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis ».

Fulgurant de vérité ! Chaque mot est juste, jusqu’à la prévision des victimes d’insolvables crédits, obligés de vendre leur maison à vil prix…

Qui a dit cela et quand ?

Comments 16 comments

  1. 02/02/2009 at 11:59 pticom

    c un des buzz qui circule le plus actuellement, allez 2 auteurs: thomas jefferson en 1802 mais aussi surtout abraham Lincoln en 1860 qui avait peur en 2 choses : la guerre civile entre sudistes et nordistes mais surtout les banquiers !!

    au niveau word company, après les subprimes, les américains craignent dorénavant un 2è ou 3ème tsunami, l’effondrement en dommage collatéral des crédits consommations car aux USA vivre à crédit était pour l’instant "un art de vivre", meme s’ils ne sont pas prets à remplacer leur pick up et 4.4 par des twingo,dacia,mini austin !!!

  2. 02/02/2009 at 12:18 dindon de lafarce

    J’ai pensé tout d’abord à une citation prononcée par Ségolène Royal. et bien non ce n’est pas elle, mais bien : Monsieur Thomas Jefferson ,3ème Président des Etats – Unis d’ Amérique en 1802….

    Cétait Hier…mais quel visionnaire tout de même …..

  3. 02/02/2009 at 12:49 michele

    vous avez tous les deux gagné… l’estime et la considération des lecteurs du blog !

  4. 02/02/2009 at 13:11 LR

    Cette citation qui circule sur la toile et attribuée à Jefferson(1802 !) est tellement "fulgurante de vérité" qu’on peut se demander si elle n’est pas un peu apocryphe !

    En tout cas, sa leçon pratique est aujourd’hui l’urgence d’instituer une COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE pour imposer aux acteurs financiers de notre pays la transparence et l’interdit de toute transaction avec les paradis fiscaux.

    Il faut que chacun le demande à son député et à son sénateur.

    Signer la pétition http://www.solidariteetprogres.o... va dans ce sens et c’est déjà une manière citoyenne d’agir.

  5. 07/04/2012 at 12:03 Alain 2

    Un caillou dans le lac, ou plutôt un cheveu dans la soupe qu’est ce texte venant en réponse à un autre dont il ne reste plus trace pour cause de censure, lui et bien d’autres aussi.
    J’aime que l’on parle de l’extrême médiocrité de mes allégations, surtout ici, michèle, et encore plus quand c’est vous qui êtes à la manœuvre.
    Vous avez pris votre retraite de praticien hospitalier, en conservant quelques heures de consultation à caractère privé et n’avait donc pas abandonné ou démissionné comme vous le dites. Pour ce qui est des élections régionales, on ne comprend pas de quoi vous parlez et le terme « rapportait » que vous employez est mal venu.
    Encore une fois, une jolie histoire cousue de fil blanc comme vous seule savez en raconter dans votre tribune que vous ouvrez aussi à l’élégance de commentateurs dont le langage est si châtié.
    Médiocrité, dites vous ; je rêve.
    Pour votre information, la phrase que citerait Yves Lecaudey est de Châteaubriand, celui-là même qui disait : « On s’irrite moins en fonction de l’offense reçue qu’en raison de l’idée qu’on s’est formée de soi. »

  6. 07/04/2012 at 12:03 Alain 2

    Qu’on sache de quoi on parle.

    Revoilà Achille, dit chichile, alias aussi, Nicolas-Klaus Renard-Fuchs, soit pour les intimes, NR et KF, qui vient à la rescousse de la petite entreprise dont il assure la co-gérance avec son épouse, notre hôte. Les temps sont difficiles, c’est la crise, et il faut se battre pour garder les marchés. Pensez aussi que la jeune garde monte et que de surcroît on s’est un peu trop affiché aux cotés de Ségolène et dès lors, on se voit attaqué sur de multiple fronts. Comment faire face ? Dernièrement, on a recruté un drolatique personnage, mi-bouffon, mi-pitre, obséquieux et libidineux, scatophile et eschatologue, délaissé des siens, mendiant d’attentions, roi du transfert de ses insuffisances préférant projeter ses carences sur ses contemporains que de prendre conseil sur les soins qu’il doit suivre. Un être pitoyable qui se plaît à salir et qui survit ainsi dans son triste désert où nulle âme ne vogue.
    Voilà, la stratégie arrêtée pour durer, utiliser celui, qu’à la cour des Miracles, jadis on eût chassé. Dernier recours donc, ce molosse édentée et malade pour sauver ses affaires. Des affaires que l’on peut résumer.
    Mandat de représentant du peuple de la deuxième circonscription de la Gironde, mandat de conseiller Général que l’on a préféré à celui de conseiller municipal bien moins rémunérateur alors même qu’on avance être défenseur de Bordeaux, qu’on entend la défendre. S’ajoute à cela le poste de responsable du comité socialiste de la ville où l’on ne siège donc pas, et autres fonctions et emplois divers qu’on prétend assurer avec un grand sérieux.
    Ordre républicain, liberté d’expression, démocratie, on en parle beaucoup mais dans les faits si quelqu’un cite Anouilh, il se voit censuré tout comme l’est d’ailleurs qui voit les paradoxes, les contresens et fausses vérités, les vrais insuffisances et les petits mensonges, et les revirements qu’on fait au gré du temps pour être dans le vent.

  7. 02/02/2009 at 13:46 Alain

    Alain 2 ? Alian ? Alien ? Aliéné, JPHD-WPN est en pleine crise. C’est qu’il copie-colle un peu trop. Aliéné, oui, il demande maladroitement l’asile sur ce blog. Il cite Chateaubriand, Anouilh, qui sais-je encore. Curieusement, aucune citation de Charles Perrens. Il n’a rien écrit, Charles Perrens ? Allons, Achille, un peu d’humanité : une petite piquouze de Canard-WC pour le calmer !

  8. 07/04/2012 at 12:03 @ Alain

    Quand tu comprendras que tu es plus néfaste que bénéfique Charles Perrens sera débaptisé pour porter le nom de ton toubib.

  9. 02/02/2009 at 14:15 pticom

    alain, laisse tomber j’ai abandonné depuis longtemps ses longs monologues revendicatifs de sa propre solitude, si ca lui chante d’érupter toutes les 5 minutes, laissons le faire, ce blog semble etre sa seul terre d’asile et exprime slt un gd besoin de reconnaissance qu’il ne peut avoir qu’ici sur ce blog. bon je te dis cela comme cela meme si pour au moins 2 heures de temps, je vais devenir sa nouvelle tete de turc, cela te fera aussi des vacances , ainsi qu’à NR,KF,MD,GE et consors…

    oh fait le sujet de ce billet me semble bien plus intéressant !!

  10. 02/02/2009 at 17:10 Alain

    @ pticom

    Je suis bien d’accord avec toi. Sur le malade incurable et sur le texte de la devinette, à la fois si juste et si ignoré depuis deux siècles ! Ces pères de l’Amérique étaient à leur façon pré-marxistes.

  11. 02/02/2009 at 21:30 Gérard ELOI

    Le rappel de cette citation de Jefferson est particulièrement intéressant aujourd’hui.

    La brève analyse de Michèle mérite aussi qu’on s’y attarde :
    "Fulgurante vérité…insolvables crédits…sans maison et sans toit…".

    Comment et pourquoi est-on tombé si bas ?

    Tout est dit en quelques lignes : "…parce que des banques privées ont obtenu le contrôle de la monnaie…".

    J’ai déjà un peu développé la perversité de ce sujet.

    Très bref rappel : les banques privées ont d’abord eu la possibilité de créer de la " monnaie scripturale", çàd de prêter ( grâce aux retours automatiques des fonds dans les banques) d’abord trois fois, puis sept fois, puis…?, la "mise disponible" en caisse. Une dérive que l’on peut simplifier aijnsi : la banque prête, à taux élevé, de l’argent qui n’existe pas. Mais l’emprunteur lui rembourse une valeur qui existe : le produit de son travail, donc de sa "production personnelle".
    Ensuite l’ Europe a remplacé les banques nationales émettrices de monnaie fiduciaire ( billets de banque) par une BCE…privée !
    C’est donc un truc privé qui fait tourner à sa guise la "planche à billets".
    Perversité : les autres banques privées se disaient en faillite, la BCE a émis des billets pour des centaines de milliards d’euros, pour renflouer ces banques en liquidités. Quelle sera la valeur de ces morceaux de papier qu’on pourrait qualifier de fausse monnaie ? Tout simplement la valeur que les Etats vampires récupèreront sur les contribuables !

    "On" nous a dit (plus "on" ment, plus c’est crédible) que cette crise était causée par les subprimes américains.
    Explication qui ne tient pas la route. Subprimes sur crédits hypothécaires. Or, un crédit hypothécaire est garanti par le bien hypothéqué. Si ces garanties hypothécaires se sont révélées insuffisantes, ça prouve simplement une faute professionnelle grave dans le chef des prêteurs : expertises et enquêtes de solvabilité bâclées ou sciemment dévaluées.

    Il y a eu aussi certainement des confusions de capitaux entre secteurs bancaires et secteurs boursiers. Il y a donc eu de l’argent réellement volé, avec le concours de pas mal d’incompétents, malhonnêtes ou simples polichinelles à la tête des Etats.

    Il y a eu d’honteuses dérives, de trop faciles évasions vers des paradis fiscaux. Il y a des responsables. Ce sont ceux-là qui doivent payer.
    Obama vient de pousser une "gueulante"…
    Un premier pas vers un peu de propreté, ou un nouveau coup d’épée dans l’eau ?
    On verra peut-être un jour…

  12. 02/02/2009 at 21:33 Marc44

    Eh oui, même BFM se mettre à fouetter le capitalisme.
    L’intéressant serait de reprendre des vieux numéros du figaro saumon pour voir qui a dit quoi ces dernières années – non pas en matière de prévisions, ce qui est toujours difficile, mais en matière de valeurs promues. Qui se riait du rapport Peillon-Montebourg sur les paradis fiscaux, qui disait qu’il ne faut pas légiférer sur les bonus parachutesques, mais faire une "charte d’éthique".
    J’ai comme l’impression que les socialistes avaient raison, mais n’en récupèrent guère les bénéfices. C’est qu’on leur coupe l’herbe sous le pied ! Il est devenu assez tendance, chez le neuilléen, d’aller pérorer dans les médias "la crise sera pire que ce qu’on croit" , histoire d’avoir l’air savant et moral à la fois. L’objectif me semble être de rendre les esprits et la mémoire confus. En premier plan de ceux qui tenter d’analyser et d’expliquer posément, on s’insère pour faire un numéro de cirque bruyant entre le Teigneux, le Nabot et le Febvre, puis on dira que les socialistes n’ont rien à proposer, et de toute façon, c’est ennuyeux.

  13. 02/02/2009 at 23:20 jfpessac

    Puisque nous en sommes aux citations en voici une autre :

    "… c’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser; il va jusqu’à ce qu’il trouve des limites. Qui le dirait! La vertu même a besoin de ses limites
    Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir."

    MONTESQUIEU, De l’esprit des lois

  14. 03/02/2009 at 10:13 bredrel patrice

    et ceux encore plus dangeureux sont ceux qui laissent faire cela, autoriser des montages tortueux, faire vivre par necessité les gens à crédit par leur mauvaises décisions politiques, combien en france avont nous de gens devant vivre chaque jour en etant obliger de demander un credit à leur banque(decouvert de fin de mois autorisé) qui encaisse par cela de l’argent gratuitement du fait d’un niveau de pouvoir d’achat insuffisant

  15. 03/02/2009 at 15:09 Tous des copieurs

    Th. Jefferson n’a fait que copier par anticipation ce qu’allait dire presque deux cents ans plus tard Ségolène Royale.

  16. 11/08/2012 at 17:34 saglık

    Güncel sağlık bilgilerinin paylaşıldığı bir sağlık portalıdır. Bebeğinizin sağlığı sizin için her zaman önemli olmuştur. Bu konuda uzmanlarımız tarafından hazırlanmış yazılara göz atabilirsiniz. Peki ya diş sağlığı, bu konu gerçekten ilerleyen dönemlerde çoğumuzun canını yakan bir hastalık durumuna gelebilir. Bunu şimdiden önlemek sizin elinizde. Sitemiz de diş hekimlerimizi tavsiyelerini dikkate alarak sizde sağlıklı dişlere sahip olabilirsiniz.Beslenme konusunda herkesin bir takım sıkıntıları olmuştur mutlaka, kimimiz kilo alamamaktan yakınırız, kimimiz ise aldığımız kiloları nasıl geri verebiliriz onun derdine düşüyoruz. Kilonuzu dengede tutmanın en basit yolu, dengeli ve vicudumuza yararlı besinleri tüketmekten geçiyor. Sitemiz de bu konuda size yardımcı olacak yazarlarımız da bulunmaktadır.

Répondre à Alain Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel