m

Après le couac majeur de la carte famillle nombreuse, la vraie fausse déclaration de Roselyne Bachelot sur le déremboursement des lunettes, voilà la troisième bonne nouvelle de la semaine : la baisse des prestations familiales.

Malheureusement, celle-ci ne paraît pas un couac, et a bien peu de chances d’être recalée. Pour l’instant, elle est très habilement maquillée sous le titre « décret de majoration unique des allocations familiales ».

A compter du 1er mai, une majoration unique des allocations familiales sera mise en place « afin de mieux aider les familles à faire face aux dépenses occasionnées par leurs enfants ».

Ce mieux aidant consiste en fait à une réduction des prestations. Les allocations familiales étaient jusqu’ici majorées de 33, 51 euros à partir de l’âge de 11 ans, et de 59,57 euros à partir de 16 ans. La majoration sera désormais « unifiée » dès l’âge de 14 ans et le montant sera augmenté de 59,57 euros.

Chaussez vos lunettes, prenez vos calculette, il s’agit d’une baisse éffective des prestations.

Poussé dans ses retranchements, le Premier Ministre, a brillamment reconnu le fait par ces mots « l’argent récupéré grâce à cette réforme servira à financer d’autres mesures en faveur des familles ».

Il faut croire le Premier Ministre. Les franchises, pénalisant les plus pauvres, viendront combler un petit morceau du trou creusé par le bouclier fiscal. Les économies sur les familles nombreuses serviront à l’achat des beaux avions que Sarkozy veut acheter pour transporter la sienne …

Pas de quoi s’inquiéter.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel