m

Que des bonnes nouvelles pour les député(e)s de gauche cet été : ils entreront aussitôt dans le vif du sujet, c’est à dire la discussion et le vote des lois qui vont tout de suite améliorer la vie des Français.

Deux conditions, j’en conviens, mais justement elles dépendent de ces mêmes Français et de leur vote : que François Hollande soit élu et que les élections législatives lui donnent une majorité et lui permettent de constituer un gouvernement assorti. Mais au moins, dans ce cas, l’agenda est aussi clair que le programme.

Juin : les journées sont longues et les nuits claires, ça tombe bien ! Le prix de l’essence sera tout de suite bloqué pour 3 mois et l’allocation de rentrée scolaire revalorisée de 25%. Ce qui permettra à beaucoup à la fois de partir en vacances et de ne pas voir la rentrée avec trop de crainte.

Ceux qui ont leurs 41,5 ans d’annuités et atteignent 60 ans pourront aussitôt partir en retraite. Ce sont ceux qui donc commencé à travailler tôt et qui ont majoritairement un travail pénible. Justice leur sera donc faite immédiatement.

Ces mesures n’imposent pas un vote au Parlement, lequel pour autant ne restera pas en sommeil en juin, puisque le Sénat majoritaire continuera à travailler et je tiens de la bouche de son Président Jean Pierre Bel aujourd’hui même qu’il sera très concrêtement à l’oeuvre pour préparer le terrain aux députés.

Juillet donc : il s’agira de préparer très rapidement la rentrée des classes en annulant les fermetures de classes discutables, en créant 2000 postes d’assistants d’éducation pour la prévention des violences dans les zones difficiles. Des mesures d’urgence seront prises pour la formation des 14000 nouveaux titulaires pour qu’ils soient concrêtement préparés à leur entrée dans les classes.

Education toujours. Nous préparerons à l’Assemblée le projet de loi de programmation et d’orientation pour l’Education nationale et l’Enseignement supérieur. Objectif : la réduction radicale du nombre de ceux qui sortent du système scolaire sans diplôme.

Tout de suite après : convocation d’une session extraordinaire du Parlement pour une loi de programmation inscrivant l’objectif de retour à l’équilibre budgétaire avec 4 enveloppes prioritaires (c’est à dire non réduites) : Education, sécurité, justice, hôpital.

Jusqu’au 4 aout, la réforme fiscale. La date tombe bien : c’est celle de l’abolition des privilèges. La redistribution et l’égalité devant l’impôt, c’est à dire la progressivité en fonction des revenus, seront au menu, de jour comme de nuit et je crois que nous aurons à cœur de voter quelque chose d’emblématique dans cette fameuse nuit du 4 aout.

Une légère récréation se dessine après cette date mais dès septembre, retour sur les bancs pour la loi de sécurité bancaire, avec -entre beaucoup d’autres mesures- la réduction de la fiscalité sur les PME, la création de la banque publique d’investissement pour la création d’entreprises et l’interdiction des activités de nos banques dans les paradis fiscaux.

Septembre encore loi de développement économique avec la pénalisation des licenciements boursiers, les contrats de relocalisation,  l’introduction d’une notation sociale des entreprises et le reversement des aides en cas de délocalisation sauvage.

Quoi ? Rien sur l’étiquetage de la viande halal, ni sur le permis de conduire. Non, ça c’est le programme de Sarkozy pour sauver la République. Chacun sa conception.

Un bel été, quoi.

 

Comments 10 comments

  1. 06/04/2012 at 12:40 Flamby or not Flamby

    Je crains pour vous que cela ne soit qu’un « rêve » de bel été.
    Notre pauvre Flamby va (mal)heureusement fondre comme neige au soleil et s’écrabouiller lamentablement.
    D’ailleurs, avez vous remarqué comme il s’avachit de plus en plus sur son pupitre lors de ses meetings de plus en plus poussifs?

    • 07/04/2012 at 05:05 pticom

      tu sais flamby or not flamby, la viande nerveuse cultivée à Neuilly, un moment on s’en lasse, le flamby est un des desserts préférés de la jeunesse francaise qui aimerait bien qu’on s’en occupe : 10 millions de francais mangent du flamby et 10000 portent une rolex en comptant les occasions, moi cela me va parfaitement….

      ah oui oh faitpour diversifier l’alimentation pense à acheter pour juin un filet d’orange pour une visite particulière à la « santé ».

      sur ce bon week end de paques, il semblerait que cette année les cloches virent à droite, CQFD : que la morano frech flair soit avec toi flamby or not flamby !!

  2. 06/04/2012 at 13:11 Michèle Delaunay

    Je le reconnais, FL, après la transcendantale « Lettre » de Nicolas Sarkozy notre campagne est en péril ! Mais vous seriez plus utile à la défendre sur internet qu’à déposer vos commentaires sans consistance sur ce beau new blog tout neuf !

  3. 07/04/2012 at 00:48 David

    Je remarque que les commentaires pro-sarkozystes se font de plus en plus virulents, sur l’ensemble des médias, particulièrement sur internet (c’est bien plus facile), depuis quelques jours ! Virulents certes mais, fidèles à la rhétorique du boss, ils semblent de plus en plus amers, voire violents et pour le moins simplistes ! N’hésitons pas, n’est-ce-pas, à user de termes aussi vulgarisateurs que grossiers. Mais le patron a bel et bien montré l’exemple : « Casse-toi, pauv’ con », « Descends si t’es un homme », « Je ne suis entouré que de connards », « La France, tu l’aimes ou tu la quittes »,… Mais il est vrai qu’ils ne leur restent que trop peu d’arguments, d’autant qu’il ne reste plus que 16 jours avant le choix du peuple ! Bref, n’étant pas là non plus pour revendiquer un quelconque florilège des insultes présidentielles désormais usuelles, j’ose aujourd’hui avouer mon espoir. En effet, cette nouvelle singularité (le sortant et ses partisans étant bien plus fébriles que leurs opposants…) me laisse croire en des lendemains qui chantent ! En conséquence, je vous remercie, Mesdames et Messieurs les prédicateurs énervés et sans scrupule de « La France Morte », de bien vouloir continuer à injurier votre futur Président, alias « Flamby » ou encore « Fraise des bois » (vous voyez, je vous aide !). Allez-y, lâchez-vous, sans aucune retenue ni pudeur, puisque de toute manière ces mots ne font pas vraiment partie ni de votre vocabulaire, ni même de vos sentiments ! Oui, continuez, et vivement le 6 mai pour que le tour de chant d’Enrico Macias soit définitivement annulé ! En tout cas, merci Michèle pour ce blog, pour le ton sarcastique et émouvant de tes éditos et surtout pour le magnifique travail effectué sur l’agglomération bordelaise depuis quelques années. Vive le changement !
    PS : je n’ai absolument rien contre Enrico Macias mais j’avoue préférer largement les chansons de Yannick Noah…

  4. 07/04/2012 at 08:09 cassandre

    Ce flamby est connu pour ses élucubrations qu’il prend pour de l’humour. De l’umpisme at its best. Dommage qu’on puisse pas voir sa gueule au moment des résultats.

  5. 07/04/2012 at 15:33 Mouais

    « DÉPUTÉ(E) CET ÉTÉ : CHIC, PAS DE VACANCES ! »

    Oui. Comme en Grèce et en Espagne?

  6. 07/04/2012 at 16:09 Alain

    J’aime la symbolique du 4 août et de l’abolition des privilèges. C’est le début du « hollandisme révolutionnaire », pari pascalien d’Emmanuel Todd : https://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120304.OBS2872/reactions/?page=2 !

    François Hollande, c’est « 4 août » motrices pour sortir enfin la France des ornières du sarkozysme !

  7. 07/04/2012 at 16:30 Flamby or not Flamby

    « 4 août » motrices »
    Excellent!
    Sauf qu’à ma connaissance les pédalos n’ont pas de roues, non?

  8. 07/04/2012 at 18:29 Flamby or not Flamby

    @ cassandre
    Donne-moi ton adresse je t’enverrai ma photo… tout sourire.
    Par contre ce n’est pas la peine de m’envoyer la tienne, la mine déconfite, il me suffit amplement de t’imaginer.
    Et comme la réalité dépasse souvent la fiction…

  9. 07/04/2012 at 21:42 Alain

    @ Flamby etc.

    Je subodore que, s’agissant de vous, la réalité dépasse largement l’affliction.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel