m

Pêché à l’instant à la radio, dans ma voiture. Un écrivain, Xavier Cercas, a cette parole qui en dit long sur le rôle à la fois d’exutoire mais aussi de limitation de la littérature : « Si Cervantès n’avait pas écrit, il aurait été Don Quichotte »

Je laisse la phrase comme ça sans commentaire, parce que je la trouve très forte. C’est le genre de celles qui orne mes cahiers et que j’hésite à mettre sur le blog. Je le fais finallement, car cela un rapport avec la politique : on peut pas écrire vraiment et avoir une action publique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel