m

La certitude diagnostique est le pilier de la stratégie thérapeutique des cancers. Cette certitude est assurée par les médecins anatomopathologistes qui examinent les biopsies et qui ont besoin, dans un certain nombre de cas, d’un avis d’experts pathologistes.

Actuellement, ce sont les anatomopathologistes (ceux là même qui demandent l’avis) qui sont supposés en assurer les frais. Ce qui pénalise les plus consciencieux qui, connaissant la gravité de leurs conclusions, ne veulent pas risquer une erreur susceptible de mettre en danger la vie des malades.

Il est urgent de prévoir le remboursement encadré (limité au faible pourcentage des cas litigieux) de ces deuxièmes lectures d’experts car sinon nous en arriverons, comme aux Etats- unis, à ce que seuls les malades les plus aisés bénéficient de cette certitude diagnostique.

Voici l’objet de la question de Michèle Delaunay à Madame la Ministre de la Santé que vous trouverez en cliquant ici.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel