m

Petit éclair de soleil dans un ciel plutôt gris (je parle du ciel politique) : le succès de la votation sur le statut de la Poste.

J’y vois un signe que les Français ont envie de reprendre en mains les affaires qui les concernent et ne restent plus sidérés devant les soit-disantes « réformes » qui les accablent chaque jour qui passe, sidérés par leur succession rapide qui est en elle-même une stratégie.

Le « référendum citoyen », nouvellement introduit pas la Constitution, n’est pas acquis pour autant : le pouvoir en devine le résultat et le vivrait comme un référendum anti-Sarkozy.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel