m

Mme Michèle Delaunay attire l’attention de Mme la Secrétaire d’Etat aux Aînés, sur la prise en compte nécessaire du rapport personnel-résidents et sur l’indispensable augmentation des moyens alloués aux établissements d’accueil de personnes âgées.

En effet, le Secrétariat d’Etat aux Aînés a demandé en décembre dernier la publication et la diffusion prochaines d’une évaluation indépendante et lisible pour nos concitoyens des établissements hébergeant des personnes âgées. Cette mission sera confiée à l’ANESM et vise à établir un document d’instructions pour la lutte contre la maltraitance. La Secrétaire d’Etat n’a pas manqué de rappeler comme ils se doit dans son discours la définition donnée au terme de maltraitance par le Conseil de l’Europe.

Les maisons de retraites des pays européens voisins sont dotées de deux fois plus de personnel que les nôtres, la Suède comptant quatre fois plus de professionnels dans ses établissements. La France compte moins de 0,4 agent par résident, ce qui est nettement insuffisant pour les âgés comme pour le personnel. Le ratio est encore plus faible en ce qui concerne les personnels soignants pour lesquels on compte 0,21 agent par résident.

Alors que le gouvernement nous annonçait en 2006 la « Maison de retraite de demain » par le Plan Solidarité-Grand âge, l’objectif, notamment en terme d’augmentation du personnel, est très loin d’être atteint.

Les projets de lois de finances des dernières années n’ont pas été à la hauteur des enjeux et des besoins liés à l’allongement de la durée de vie et aux prises en charge de plus en plus lourdes en Ehpad du fait de l’accroissement des maladies neuro-dégénératives.

Etablir un document d’instructions pour lutter contre la maltraitance ne règlera pas la question et soulève quelques interrogations quant aux dérives et délations sans analyse qu’il peut inciter.

Mme Michèle Delaunay demande donc à Mme la Secrétaire d’Etat aux Aînés de prendre, en adéquation avec son discours, des mesures immédiates et concrètes pour établir un ratio décent entre personnes âgées et personnels, outils primordiaux de lutte contre la maltraitance en établissement.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel