m

L’Europe retrouve des couleurs

Les signes sont bons pour la visite de François Hollande à Angela Merkel. Les Allemands viennent en effet de donner une victoire éclatante à la gauche et au Parti Social Démocrate.

Et c’est le land le plus peuplé d’Allemagne (18 millions d’habitants et 13 millions d’électeurs), la Rhénanie du Nord-Westphalie qui a envoyé hier ce message à l’Europe : la croissance doit bien être intégrée dans la politique européenne. Hannelore Kraft, premier soutien de Hollande en Allemagne, est reconduite à son poste de Ministre Président du land avec un score majestueux : 38% pour le SPD, 50% pour la coalition SPD/verts contre 25,5% pour la CSU de la Chancelière.

La Rhénanie Westphalie, c’est Dusseldorf et Cologne, la ville du Chancelier Adenauer, ce qui ajoute à la signification du vote. Tout cela à 16 mois des législatives en Allemagne qui décideront de la reconduite ou non d’Angela Merkel à la Chancellerie.

L’élection d’hier semble bien montrer que pour l’Allemagne aussi, le changement, c’est bientôt.

Les signes sont bons donc. D’autant, rappelons-le, que pour ratifier le pacte de stabilité budgétaire que Hollande veut renégocier, la chancelière a besoin du concours du SPD. Celui-ci a été clair : sans renégociation et ajout d’un volet croissance, c’est non.

Reste le douloureux problème de la Grèce.