m

Hier, en séance de nuit, le député ump Marc Le Fur, a retiré son amendement après nous avoir baladé deux heures en belles proclamations d’équité fiscale.

L’amendement le Fur, dont nous avons ainsi découvert qu’il n’avait été avancé que pour occuper la galerie, et en particulier la galerie médiatique, visait à inclure les oeuvres d’art dans le calcul de l’ISF. Cette proposition, à la condition d’en définir les limites, était justifiée ; elle était même impérative si l’on considère les plus-values sur les transactions sur les oeuvres d’art et la bulle spéculative que constitue le marché de l’art.

Quel était l’objet réel de cet amendement ? Détourner l’attention du solde de la réforme fiscale (perte de revenus pour l’Etat au profit d’une baisse de l’imposition des plus riches) ; ça a marché jusque-là mais la discussion ne fait que commencer, nous saurons nous faire entendre dans les jours à venir.

Qu’ai-je appris pendant ces 4 années de législature ? Que la politique de Sarkozy n’est que de la stratégie, C’est un vaste jeu de coups pendables qui peuvent aller très loin. Espérons que dans une affaire récente, nous saurons un jour toute la vérité, non seulement des agissements de DSK, mais de tout ce qui a pu se situer en amont. Ce n’est pas la plus légère des inquiétudes.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivi et Infogérance par Axeinformatique/Freepixel